Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Fumel. Le savoir-faire de la briqueterie
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 20 janvier 2011

Fumel. Le savoir-faire de la briqueterie


Mesmin Béragnes, Christian Ferullo, Jean-Pierre Lopez-Garcia, responsable du bureau d'études, et Jérôme Cahuzac ./photo DDM MR
Mesmin Béragnes, Christian Ferullo, Jean-Pierre Lopez-Garcia, responsable du bureau d'études, et Jérôme Cahuzac ./photo DDM MR
Vendredi dernier, Jérôme Cahuzac est venu rendre visite à la briqueterie, en compagnie de Christian Ferullo, vice-président du conseil général, représentant Pierre Camani. Ils ont été accueillis par Mesmin Béragnes, le P-DG, et ses proches collaborateurs. Il ne s'agissait pas d'une première pour le député de l'arrondissement. Déjà, il y a quatre ans, il s'était déplacé à Libos, lorsque l'usine était en train de vivre une véritable renaissance. Cet outil industriel presque centenaire venait d'être repris par une équipe de salariés conscients des atouts cumulés tout au long de son histoire. Ils se sont alors associés et la briqueterie est devenue l'entreprise Tellus-Ceram. Pour redémarrer dans des conditions satisfaisantes, la nouvelle société avait besoin de financement, notamment pour mettre au point un nouveau produit : la brique de terre crue « Terra cruda ». Ce matériau de construction innovant additionne les avantages par rapport à tous les autres matériaux comparables : elle améliore la régulation de température par son apport d'inertie thermique dans le bâtiment, développe la régulation hygrométrique grâce à sa perméabilité à la vapeur d'eau, augmente le confort acoustique en atténuant la transmission des sons, bénéficie d'une esthétique naturelle par la qualité de fabrication et ne nécessite ni enduit ni finition particulière. En outre, son cycle de vie est excellent, elle est fabriquée localement et peut être recyclée à 100 %. Jérôme Cahuzac expliquait son intérêt pour l'entreprise libossienne : « Pour moi, cette démarche est exemplaire. On utilise une matière première locale, un savoir-faire local en réintégrant les ingénieurs de la maison, une main-d'œuvre locale et des investissements locaux ». M. Béragnes exprimait sa confiance dans l'avenir de ce nouveau produit : « A ce jour, il nous faudrait simplement quelques grandes réalisations architecturales qui le mettent en valeur et lui apporte la notoriété qu'il mérite ».


...

Haut