Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: A la redécouverte du diamant perdu
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 10 janvier 2011

A la redécouverte du diamant perdu

 journée de la truffe et du vin


Sous le regard scrutateur du Bon Roi Henri IV, les acheteurs ont humé, pesé et payé dans la salle des Ecuyers samedi matin. C'était la foule des grands jours pour un marché exceptionnel./ Photo DDM, C. Montaut
Sous le regard scrutateur du Bon Roi Henri IV, les acheteurs ont humé, pesé et payé dans la salle des Ecuyers samedi matin. C'était la foule des grands jours pour un marché exceptionnel./ Photo DDM, C. Montaut
Le marché à la truffe et au vin de Nérac a remporté un joli succès dans la salle des Ecuyers. Pour une première, c'est une réussite et les échos sont positifs. Une dizaine de kilos de diamants noirs qui se vendaient entre 700 et 900 €/kg. De nombreux visiteurs, venus quelquefois de bien loin, ont, vers 10 h, après le gong, gagné la salle pour y acquérir le diamant noir. Acheteurs, curieux, passionnés de trufficulture, élus, viticulteurs, agriculteurs, historiens, seniors ou jeunesse, la manifestation de samedi, organisée par les Trufficulteurs de Lot-et-Garonne épaulés grandement par les membres du Lions-Club, a rassemblé et fédéré autour d'un même événement qui porte loin l'image de Nérac dans l'Hexagone. Toute la journée, au « Bourdilot », un concours de chiens-truffiers comptant pour le concours national a réuni une quarantaine de concurrents et quatre-vingt-cinq chiens (lire ci-contre). Là encore, rassemblement convivial autour de la gastronomie truffière avec repas à l'omelette truffée, qui a nécessité 500 g de truffes offertes par Georges Lhérisson.

À la portée de tous

Afin de démocratiser quelque peu la consommation de truffes, il fut possible de déguster un toast truffé en achetant un billet à 3 € et un verre pour goûter également aux vins présentés. « Pour une somme modique, les visiteurs ont pu goûter à la truffe. Ce marché est sympathique, les Néracais sont venus nombreux. La curiosité n'est pas un défaut, c'est une bonne chose. C'est une ouverture d'esprit. Je ne vois pas pourquoi les bons produits ne seraient réservés qu'aux « riches », s'interrogeait Jean-Jacques Barbé, trufficulteur à Nérac. D'ailleurs, une truffe fut gagnée sur le site du concours avec l'achat de billets de tombola. Mme Zorzi, du Passage, a remporté une truffe de 98 g avec le n. 1001 ainsi qu'un panier garni. Tandis qu'Eric Marie, d'Agen, a gagné avec le n. 909 un autre panier garni. Les résultats du jeu-concours validé salle des Ecuyers seront publiés plus tard.


CATHY MONTAUT



...

Haut