Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Viticulture : Le cahors intéresse les chercheurs
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 4 janvier 2011

Viticulture : Le cahors intéresse les chercheurs



Joêlle Brouard est une habituée de Cahors. Ici, lors d'un colloque./
Joêlle Brouard est une habituée de Cahors. Ici, lors d'un colloque./
Et maintenant, les chercheurs ! La stratégie de reconquête du vin de Cahors, via le malbec, interpelle et intéresse bien au-delà des frontières de l'AOC. Depuis quelques semaines, Joëlle Brouard, directrice du département vin à l'école de commerce de Dijon et Jean-Guillaume Ditter, professeur, sillonnent le vignoble et rencontrent ses acteurs pour mieux comprendre ce qui s'y joue : « Au départ, nous voulions voir comment deux appellations de taille comparables, comme le chablis et le cahors arriver à être performantes, explique Joëlle Brouard. Ce sont deux terroirs comparables avec une politique de mono-cépage. Nous souhaitions observer l'articulation entre le terroir et le territoire ».
Guidés par Jérémy Arnaud, le directeur marketing de l'union interprofessionnelle du vin de Cahors (UIVC), les deux chercheurs ont vite orienté leur démarche sur le vignoble de Cahors.

Nouveau monde

Avec une idée derrière la tête : d'abord rencontrer les acteurs locaux (vignerons, grands et petits, élus, professionnels) mais aussi chercher à creuser la question de la hiérarchisation : « Sur le chablis, on a quatre AOC, du petit chablis au chablis grand cru en passant par le chablis et le chablis premier cru, rappelle Jean-Guillaume Ditter. C'est une façon d'envoyer des signaux à la consommation. Avec une seule AOC, on perd de l'information ».
Suivez son regard. Il se porte sur Cahors. Où tout est loin d'être perdu même si rien n'est gagné.
Joëlle Brouard pose un regard attendri sur l'appellation Cahors. Attendri mais objectif : « Il nous semble que Cahors est représentative des problématiques de la viticulture française. Il y a chez vous comme un air de nouveau monde, avec une très grande créativité, l'exigence d'un vignoble moderne avec la possibilité d'émergence d'un nouveau modèle ». Meilleure exploitation des réseaux sociaux, communautés, formation en réseau international : toutes ces pistes sont abordées par les deux chercheurs qui devraient d 'ici quelques mois pondre le résultat de leurs travaux. Le Cahors continue d'interpeller...




Domaine des Boulbènes
Cahors Rouge 2007
Château d'Arquiés
Cahors Rouge 2006


...

Haut