Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: L'occitan, nouvel atout pour trouver du travail
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 24 février 2011

L'occitan, nouvel atout pour trouver du travail


emploi

Grâce au « Servici de l'Emplec » Véronique Rydezuc vient de trouver un emploi en CDI à l'Institut d'études Occitan de Toulouse./ Photo DDM S.G
Grâce au « Servici de l'Emplec » Véronique Rydezuc vient de trouver un emploi en CDI à l'Institut d'études Occitan de Toulouse./ Photo DDM S.G
Un an après sa création, la réussite du « Servici de l'Emplec » qui collecte les offres d'emploi en occitan a dépassé les espoirs les plus optimistes de ses créateurs.
La langue rurale démonétisée au-delà des cours de ferme a pris sa revanche. A l'occasion de son premier bilan, le « Servici de l'Emplec », créé il y a un an à l'initiative de l'Institut d'Études occitan démontre, que l'ocitan regagne petit à petit une légitimité économique qui permet désormais à ceux qui le parlent de vivre et de travailler au Pays. Créée pour mettre en relation les locuteurs en occitan, avec les entreprises et les services intéressés par cette compétence linguistique, « Le Servici de l'Emplec », affiche en effet des premiers résultats qui laissent pantois ses créateurs. « Nous, nous étions fixés un objectif de 60 emplois répertoriés et mis en ligne. Avec 172, nous avons largement dépassé nos prévisions les plus optimistes ». Sébastien Pugin, est donc un directeur de l'institut d'Étude occitan de Midi Pyrénées heureux. Car non content d'avoir offert 172 emplois aux occitanistes, il mesure avec satisfaction l'impact de l'occitan sur la qualité des jobs proposés. Avec 70 % des emplois créés dans les écoles, les collèges, les lycées publics et les Calendrettes privées, l'enseignement constitue logiquement le premier débouché offert aux occitanistes. 30 % d'entre eux sont salariés de l'éducation nationale, et 55 % sont employés par des associations dont une majorité de calendrettes. Viennent ensuite les secteurs de l'information, de la communication et de l'édition avec 9 %, et les services aux personnes et aux collectivités, 8 %. Cette forte proportion d'enseignants se traduit par un niveau d'étude requis au moins égal à Bac + 3 dans 55 % des offres. Dans 60 % des cas les salaires de ces occitanistes sont logiquement supérieurs au SMIC. Le taux d'emplois à durée indéterminée (CDI) est de 32 % contre 29 % sur le marché du travail traditionnel. Enfin, 54 % des emplois proposés par le « Servici de l'Emplec » sont à temps partiel, soit quatre points de moins que sur le marché national.
Très largement dépendante du secteur associatif, la création d'emplois en occitan, est en revanche soumise aux aléas des financements publics. Une dépendance préjudiciable lorsque les emplois aidés sont menacés qui s'est d'ores et déjà traduite par une chute significative de l'offre au cours du 4e trimestre 2010. Pour Sébastien Pugin, ces premiers bons résultats ont certes « bénéficié de l'effet d'aubaine liée à la nouveauté du service, mais même si elle se tasse un peu, la demande devrait se maintenir à un bon niveau en 2011. » B. dv.

Le chiffre : 2 000

visiteurs> par mois. Depuis sa création le site Internet du «Servici de l'Emplec», est consulté chaque mois par 2000 personnes à la recherche d'un emploi. Le nombre mensuel de ces consultations est en hausse régulière.

Midi-Pyrénées en tête

Sur la carte des offres d'emplois mis en ligne sur le site Internet du « Service de l'Emplec » en 2010, la région Midi-Pyrénées regroupe à elle seule 32 % des postes proposés. Viennent ensuite, et à égalité, le Languedoc Roussillon et l'Aquitaine avec 28 % des offres. Les 22 % restants se répartissent de la façon suivante : Auvergne 5 %, Paca 4 %, Rhône-Alpes 2 %. 1 % des offres proviennent enfin de départements situés en dehors de l'Occitanie.
Sur le site www.emplec.com, les employeurs ont le choix entre trois niveaux de compétence en Occitan : notion de base, savoir s'exprimer et maîtrise courante. la maîtrise courante est demandée dans 67 % des offres publiées.
 

...

Haut