Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: salon de l'agriculture
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mercredi 23 février 2011

salon de l'agriculture


Les terroirs du Lot-et-Garonne s'offrent une vitrine capitale


Vins, fraises, noisettes, prunes d'Ente, tomates, le Lot-et-Garonne arrive à Paris les valises pleines de bons produits. /PhotoAFP
Vins, fraises, noisettes, prunes d'Ente, tomates, le Lot-et-Garonne arrive à Paris les valises pleines de bons produits. /PhotoAFP
Filières viticoles et agricoles de Lot-et-Garonne montent à l'assaut de la capitale ce matin et offriront pendant trois jours leur meilleur visage au Salon international de l'agriculture de la Porte de Versailles.
Une équipe d'une dizaine de personnes sera en résidence à Paris cette semaine. Le président du comité départemental du tourisme, Guy Saint-Martin, le directeur, Didier Benedetti et un représentant du conseil général, Raymond Girardi ouvriront ce matin le stand lot-et-garonnais.
« Nous allons nous efforcer d'identifier le Lot-et-Garonne lors d'une manifestation qui voit passer quelque 650 000 visiteurs en moyenne par an » déclare « GSM ».
Cette 48e édition sera placée sous le signe des saveurs. « Nous sommes un département unique en France dans le domaine de la diversité des produits, d'une richesse fabuleuse, plus de 70 productions » rajoute Raymond Girardi.

Vins : un siècle d'indépendance

Didier Benedetti, le directeur de l'ODT, même s'il concède que le Lot-et-Garonne n'est pas assez « lisible », souligne les progrès enregistrés ces dernières années. « Plus de 20 % des touristes sont issus d'Ile-de-France » précise-t-il.
C'est donc une équipe motivée qui se déplacera Porte de Versailles. Fraises, noisettes, prunes d'Ente et tomates… Une promotion à grande échelle pour ces produits locaux à découvrir, à déguster, grâce à des préparations culinaires mais surtout, une grande place serra laissée aux vins de Lot-et-Garonne, trois AOC, Buzet, Duras, Marmandais qui accueilleront à leurs côtés le petit dernier à naître sous peu : le Brulhois.
Les vins lot-et-garonnais fêteront à cette occasion le 100e anniversaire de leur indépendance par rapport aux vins de Bordeaux.
L'œnologue passageois, Jean Cheymol, aura la délicate mission de faire découvrir tous ces nectars au cours de dégustations ludiques dont il a le secret.
Le président de l'association des Logis de France de Lot-et-Garonne, Jean-François Blanchet, propriétaire de l'auberge des Ducs de Duras, préparera des cocktails pour séduire les Parisiens et les autres nombreux visiteurs. Le hall principal, ce matin, puis le hall n° 7 jeudi et vendredi seront les vitrines de notre département. Il faudra que les ambassadeurs lot-et-garonnais convainquent leurs interlocuteurs qu'entre Bordeaux et Toulouse, il y a autre chose que des pruneaux et du rugby.

La phrase

« Dans la foulée de la loi de modernisation agricole, j'ai estimé qu'il était de mon devoir de prendre l'initiative d'une proposition de loi. »
Jean Dionis, député maire d'Agen, dont la proposition de loi, rédigée avec son «collègue et ami» Charles de Courson, sera examinée le 14 avril. Un texte qui vise notamment, explique-t-il, à « établir une répartition plus juste de la valeur ajoutée entre la grande distribution et les agriculteurs ».


...

Haut