Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: En Vallées d'Ax, le pastoralisme s'offre le regard des étudiants
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 29 mars 2011

En Vallées d'Ax, le pastoralisme s'offre le regard des étudiants


agriculture


Sous convention avec la communauté de sommunes des Vallées d'Ax, les étudiants seront cette semaine à la rencontre des élus et des agriculteurs de la vallée afin de réaliser leur enquête./Photo DDM, Florent Raoul.
Sous convention avec la communauté de sommunes des Vallées d'Ax, les étudiants seront cette semaine à la rencontre des élus et des agriculteurs de la vallée afin de réaliser leur enquête./Photo DDM, Florent Raoul.
Les vallées d'Ax sont souvent assimilées au tourisme (thermalisme et sports d'hiver), à l'hydroélectricité ou à l'industrie. Pourtant, « l'activité pastorale est une clef de voûte des activités économiques » confie Olivier Ralu, éleveur et vice-président de la fédération pastorale de l'Ariège (FPA). Et pour cause, les deux tiers du territoire sont couverts par les forêts et les pâturages d'altitude.
Depuis un an, un grand projet de réflexion mobilisant agriculteurs, élus et FPA est mené afin d'établir la place de l'agriculture dans les vallées, les difficultés qu'elle rencontre et l'avenir de cette activité au regard de quatre grandes thématiques : les questions relatives au foncier, la valorisation des produits locaux, l'entretien du patrimoine (naturel, architectural, paysager…) et la reprise des exploitations ou l'installation de nouveaux agriculteurs.
C'est dans le cadre de l'élaboration du plan agro-sylvo pastoral des Vallées d'Ax que la fédération pastorale et la communauté des communes (CCVA) ont fait appel aux 19 élèves de la licence professionnelle gestion et animation des espaces montagnards et pastoraux de l'université de Foix. Dans le cadre de leurs études, ces derniers vont mener une large enquête auprès des 79 éleveurs et élus du territoire.

Des besoins à déterminer

Trois niveaux d'intervention sont prévus pour apporter une réponse à la question au cœur de la réflexion : comment développer et dynamiser le secteur agricole alors que celui-ci est en mutation ?
La première phase, aujourd'hui terminée, consistait en la préparation des questionnaires d'enquête (réalisée par 4 élèves dans le cadre d'un projet tuteuré). Cette semaine commence la 2e phase : la collecte d'informations auprès des acteurs concernés. Dans un 3e temps, un étudiant, lors de son stage de fin d'étude, établira une base de données réunissant les informations issues des entretiens réalisés.
In fine, toutes ces données permettront la rédaction du plan de relance de l'activité agro-sylvo-pastorale qui sera présenté à la CCVA à l'automne 2 011.
Licence gestion et animation des espaces montagnards et pastoraux, infos sur www.univ-tlse2.fr



...

Haut