Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Bras de fer juridique entre un grand cru et un vin de pays
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 18 avril 2011

Bras de fer juridique entre un grand cru et un vin de pays

PUBLIÉ par PIERRE SAUVEY

Dordogne. 


Le château Clos d'Estournel veut se protéger/PhotoPQR.
Le château Clos d'Estournel veut se protéger/PhotoPQR.
Yannick Lagrenaudie, un petit viticulteur de Saint-Aulaye, en Dordogne, n'en revient pas de ce qui lui arrive. Le très réputé château Cos d'Estournel, 2e grand cru classé de Saint-Estèphe, dont les caisses de six bouteilles se vendent en primeur à plus de 1 500 euros, vient de le mettre en demeure de cesser de commercialiser son vin sous le nom qu'il utilise depuis 1995 : Cos d'Eulalie. Il s'agirait d'une « atteinte flagrante » au droit de la marque Cos d'Estournel. « Croire que je constitue une menace est me faire trop d'honneur » s'étonne ce viticulteur amateur. « J'ai à peine un hectare de vignes avec lesquelles je fais 2 000 bouteilles d'un vin de pays que je vends 6 € la bouteille à des particuliers. Cos veut dire colline en occitan. Sancta Eulalie est le premier nom de Saint-Aulaye, un village dont je suis le maire » explique-t-il. Les juristes du grand cru du médoc lui ont donné trois mois pour écouler son stock et renoncer au nom de son vin, sous peine de poursuites judiciaires. « J'espère qu'ils vont revenir à la raison et à la sagesse » veut croire cet ancien instituteur. Le directeur de Cos d'Estournel affirme ne pas avoir le choix. « Je n'ai pas envie de lui nuire. Mais si je le laisse utiliser le nom de Cos, comment empêcher un concurrent de s'appeler Cos Nappa Valley » explique-t-il.



...

Haut