Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Laffite teston, ce Madiran qui vieillit sous les roches
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 24 mai 2011

Laffite teston, ce Madiran qui vieillit sous les roches


la roche de bétharram

Jean-Marc Laffitte et son fils Joris transportant les barriques vides au fond de la grotte de Bétharram. Elles y demeureront de onze à treize mois./Photo DDMPhoto DDM.
Jean-Marc Laffitte et son fils Joris transportant les barriques vides au fond de la grotte de Bétharram. Elles y demeureront de onze à treize mois./Photo DDMPhoto DDM.
Jean-Marc Laffitte tente l'expérience de faire vieillir une vingtaine de barriques de madiran au fond de la grotte de Bétharram sous 800 mètres de roche. Premières appréciations et dégustations en juin.
Quelles seront les qualités du madiran « Laffitte Teston » qui vieillit, depuis février dernier aux plus profond des grottes de Bétharram, sous 800 mètres de roche ? Jean-Marc Laffitte qui tente l'expérience se garde bien de répondre avant quelques semaines. Début juin, avec Hervé Romat, un œnologue réputé, un ténor, spécialiste du bordeaux, il fera une première dégustation.
« C'est un pari un peu fou que m'a proposé Albert Ross le propriétaire des lieux. J'ai fini par accepter… »
Après avoir hésité entre divers lieux, Jean-Marc Laffitte a choisi le départ du train, l'endroit le plus profond. Avec son fils, Joris, ils ont descendu les barriques, à la main. Elles ont été remplies avec des bonbonnes de 25 litres. Sept barriques en février, sept autres en juin et un dernier tiers en novembre. « Nous pourrons ainsi juger de l'élevage… »
Les viticulteurs qui le pouvaient ont toujours vieilli le vin en cave. « Mais, à ma connaissance, personne n'est jamais descendu aussi bas. » Déjà, Jean-Marc Laffitte a fait certaines constatations qui peuvent influer positivement sur l'évolution du madiran. « Nous sommes dans une atmosphère ou l'hygrométrie est de 100 %. Ainsi il n'y a aucune déperdition de liquide. je n'ai pas eu à faire, de rajout de vin dans les barriques qui sont au fond du gouffre depuis février. » Il n'y a donc eu aucun échange avec l'air ambiant, aucune oxygénation et c'est déjà une donne jusqu'alors inconnue. « En outre, dans la grotte, j'ai une température véritablement constante de 13 degrés alors que dans mes chais elle peut monter jusqu'à 18 degrés. »
Jean-Marc Laffitte a aussi constaté que dans cette atmosphère, tout de même très humide, le viticulteur constate qu'il n'y a aucun champignon alors que c'est une guerre perpétuelle dans les chais. Une flore qui peut avoir une influence sur le vin.
Au plus profond de la grotte de Bétharram le madiran vieillirait dans une atmosphère protégée et favorable à l'évolution du vin. Les futailles demeureront sous 800 mètres de roche de onze à treize mois selon l'évolution.
« Pour moi c'est une expérience. A moins qu'elle se révèle exceptionnelle je n'envisage pas de cuvée Bétharram, pour les restaurants ou les particuliers. Ces bouteilles nous les vendront essentiellement à la grotte où passent de 20 000 à 25 000 personnes. »
En outre ce vin, à part celui de l'expérience, n'aurait pas droit à l'appellation madiran, car élevé en dehors de la zone de production. Jean-Marc Laffitte ne cache pas qu'il y a pour son château Teston une belle image de marque à gagner dans ce vieillissement exceptionnel. L'appellation bénéficiera de cette expérience. Elle a attiré les télévisions et de nombreux spécialiste du vin. Ils seront plus nombreux pour la dégustation de ce madiran sous roche.

Du sommet au gouffre

Il y a une quinzaine d'années, le premier voisin de Jean-Marc Laffitte, Alain Brumont avait imaginé un vieillissement contraire. Il avait choisi l'altitude. Il avait fait déposer, par hélicoptère, plusieurs barriques au sommet d'un pic pyrénéen. La tentative avait révélé des qualités jusqu'alors inconnues.
L'expérience de Jean-Marc Laffitte peut apporter d'autres procédés pour le vieillissement dans les chais du château Teston.
JEAN-MICHEL DUSSOL

 




...

Haut