Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: LE RETOUR DU VIN DANS LES RESTO U ?
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

dimanche 15 mai 2011

LE RETOUR DU VIN DANS LES RESTO U ?


Le Mouvement des Etudiants (MET) est favorable à la réintroduction du vin au sein des restaurants universitaires. Le but ? Redonner le goût aux étudiants d’une consommation d’alcool raisonnée.

Vin de Cahors
Château d'Arquiès
L’alcool chez les jeunes, un éternel débat. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et
 de la Recherche, avait demandé un rapport sur la
 mission « soirées étudiantes et week-ends
 d’intégration » en octobre dernier. Le rapport
 rendu par le Recteur de l’académie de Poitiers,
 Martine Daoust, préconise des solutions pour
 éviter que les soirées étudiantes ne se terminent en beuverie. Dans des états déplorables en raison de l’alcool, certains étudiants dépassent les bornes et provoquent des événements dramatiques (morts
par coma éthylique, viols, violence…).
L’alcool raisonné et de qualité
Pour contrer ces dérives fréquentes chez les étudiants
, le Mouvement des Etudiants « est favorable à la responsabilisation des associations organisatrices de soirées » qui devront prendre les précautions
 nécessaires pour éviter tout débordement sous
 peine d’être exposé à des sanctions. La dernière tendance des beuveries étudiantes
 s’appelle le « binge driking », qui consiste à boire le maximum d’alcool dans un temps
limité. Pour enrayer cette mode, le MET réclame la « réintroduction du vin dans les restaurants universitaires, comme l’avaient préconisé Jean-Robert Pitte et 
Jean-Pierre Coffe dans un rapport rendu l’année dernière, afin d’éduquer les
 étudiants à une consommation qui ne met pas en danger leur santé, dans
 la tradition française de la gastronomie et du bon vivre ».
Si le vin venait à faire son retour dans les restaurants universitaires, l’Université
de Bourgogne ne serait pas dépourvue de stock !


 Samuel Lafon



...

Haut