Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Cahor sans S : la copie roumaine
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 30 juin 2011

Cahor sans S : la copie roumaine

Lot

Sans S et sans scrupule : c'est ainsi que se présente le vin de Cahors « made in Roumanie ».
Sans S et sans scrupule : c'est ainsi que se présente le vin de Cahors « made in Roumanie ».
tager
Cahor sans S ! Est-ce bien raisonnable ? Surtout lorsqu'il s'agit d'étiqueter les bouteilles du sacro-saint nectar qui fait la fierté de tout le Lot dont le vin demeure l'emblème majeur.
Ce S subitement zappé des étiquettes est le fait, où plutôt le méfait, de vendeurs roumains qui ont exposé leurs contrefaçons viticoles au dernier Salon des vins, Vinexpo, à Bordeaux, en toute tranquillité et impunité.
Né sur leurs terres, leur produit qui ne peut berner les connaisseurs, est présenté comme un vin de dessert.
C'était sans compter sur la riposte du Syndicat de défense du vin de Cahors qui, pour sauvegarder l'image de son AOC (Appellation d'Origine Contrôlé), a décidé de sortir ses griffes.
« La position du syndicat est tranchée et ne souffre d'aucune ambiguïté. Personne n'a le droit d'utiliser le nom de Cahors sans respecter la charte de qualité imposée par le décret de l'AOC entériné par l'INAO (Institut national des appellations d'origine) », insiste Jérémy Arnaud, directeur marketing de l'UIVC (Union interprofessionnelle du vin de Cahors).
« Nous savons très bien que le nom de Cahors est exploité illégalement ailleurs que dans le Lot. Le vin de Cahors reste une référence, une qualité renommée et chargée d'histoire. On ne peut balayer cette image en faisant n'importe quoi, n'importe où. Si, dans le cas présent, la fraude est constatée cet acte pourra être qualifié officiellement d'usurpation de notoriété », ajoute-t-il.
En vrai passionné et fervent défenseur du vin de Cahors, Jérémy Arnaud ne mâche pas ses mots. Il sait qu'il peut compter sur le pouvoir et la protection de l'INAO. « Cet organisme est notre bras armé. L'INAO dispose d'un budget conséquent qui se chiffre en millions d'euros pour engager des poursuites judiciaires contre toutes formes de contrefaçons et d'usurpations de notoriété », se rassure-t-il.
Les représentants du vin de Cahors ne sont pas au bout de leurs surprises.
Sur internet et d'autres supports, le directeur marketing de l'UIVC a constaté que « des vins de pays du Lot Malbec, commercialisés à l'étranger, étaient promus comme des vins de Cahors, le nom étant utilisé comme simple indication de provenance. C'est illégal car il y a un risque de confusion avec les vins AOC Cahors », conclut Jérémy Arnaud. Le vrai, le passionné. Sans contrefaçon.




...

Haut