Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Fumel. Noël en juin pour le groupe Metaltemple
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 16 juin 2011

Fumel. Noël en juin pour le groupe Metaltemple

à l'usine

José Gonzalez en 2009 avec Gianpiero Colla, devenu patron d'une usine fuméloise sur le chemin du rétablissement./Photo J-M Mazet.
José Gonzalez en 2009 avec Gianpiero Colla, devenu patron d'une usine fuméloise sur le chemin du rétablissement./Photo J-M Mazet.
Noël en juin pour le groupe Métaltemple et ses deux sites de Fumel et de Saint-Michel-de-Maurienne en Savoie. Cadeau : un chèque de 10 millions d'euros pour l'entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces en acier et en fonte pour l'automobile et l'industrie mécanique, au titre du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles.Le FMEA entre au capital d'une nouvelle holding, Métaltemple, à hauteur de 22 %, le reste ou pas loin est conservé par B4 Trading UK, la holding anglaise. Une « bonne nouvelle » pour José Gonsalez, secrétaire du comité d'entreprise. Cet argent frais « permet d'avoir plus de leviers pour l'avenir, pour le soutien bancaire ou pour les investissements. »
Développement et investissement, deux maîtres mots dans les propos de Gianpiero Colla, le PDG de la holding B4 Trading UK, qui confirme son intention d'apporter 2,4 millions d'€ dans l'outil de production pour un montant total d'environ 15 m€ dans les trois ans à venir pour « financer son programme de modernisation et d'extension de son parc industriel » précisait dès mercredi, la préfecture, relayant le ministère de l'Industrie. L'intervention du FMEA « permet de maintenir en France une technique spécifique dont les débouchés européens sont très prometteurs. »
Au plan local, c'est une bouffée d'air pur dans un bassin d'emploi qui manque singulièrement d'oxygène, après le «tsunami » des dernières années, comme le décrit José Gonzalez, qui veut toutefois connaître la ventilation de cette manne tombée du ciel parisien, comme il veut savoir à quoi correspond la nouvelle organisation du « groupe Métaltemple » qui se sépare d'un point de vue juridique de la holding installée à Londres. Trois ans après le départ précipité des Ukrainiens, et les épisodes fâcheux d'avant la reprise par Colla, le vent souffle, semble-t-il, dans le bon sens avenue de l'Usine. Les Fumélois de souche savent toutefois qu'il faut toujours garder l'écharpe, en toutes saisons.

Renforcée

Autre bonne nouvelle pour ce syndicat, la CGT sort largement en tête (70 et 68 %) des élections au comité d'entreprise et aux délégués du personnel, devant la CFDT et la CGC. Satisfaction encore pour José Gonzalez. « Avec une participation record (97 %) les salariés ont manifesté leur soif de reconnaissance, de confiance, d'attachement à leur boîte mais aussi à leur avenir. Par ce vote massif et ce résultat, les salariés nous ont témoigné simplement que voter n'est pas qu'un chèque en blanc, ils font confiance aux syndicats. Il faut alors continuer « à se battre pour des embauches en adéquation avec la croissance annoncée, à concrétiser les CDD en CDI, sans oublier la réintégration du personnel licencié de Fumel D, à avoir un projet industriel, à avoir un vrai projet de formation sur les 3 années à venir, à améliorer les conditions de travail… »

 STÉPHANE BERSAUTER

...

Haut