Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Le musée Granet s'offre son premier Cézanne
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

dimanche 17 juillet 2011

Le musée Granet s'offre son premier Cézanne


Aix 


Le musée Granet acquiert pour la toute première fois une huile sur toile de Cézanne.
Ça peut paraître anecdotique et pourtant c'est une grande première. Le musée Granet acquiert pour la toute première fois une huile sur toile de Cézanne.




Grâce à des fonds de la Communauté du pays d'Aix et un concours de circonstances complètement romanesque, ce portrait d'Émile Zola signé du maître d'Aix devrait rejoindre, on peut l'espérer ce mois-ci, les cimaises de l'institution aixoise. "Si l'on connaît d'autres tableaux où Zola apparaît avec Paul Alexis, un de leurs amis communs,c'est le seul portrait de Zola peint par Cézanne connu à ce jour", explique Bruno Ely, conservateur en chef du musée Granet.
Cézanne et Zola, "une fraternité de génie"
Le grand écrivain en devenir et le futur père de l'art moderne se sont rencontrés sur les bancs du collège Bourbon, actuellement collège Mignet. Ce portrait a été réalisé dans les années 1862-1863, à l'époque où Paul et Emile, la vingtaine pas encore triomphante, vivent un apprentissage aussi exaltant que difficile dans la capitale parisienne. En 1858, Emile est parti vivre à Paris: son père Francesco Zolla, ingénieur des travaux publics, est mort avant la fin de la construction du barrage qui porte son nom. Il écrit à son ami Paul, des lettres extraordinaires pour le convaincre de le rejoindre, dans lesquelles il calcule le prix d'une journée avec location du modèle et de l'atelier, rêve de s'évader dans les galeries du Louvre et évoque de façon tout à fait prémonitoire leur "fraternité de génie". Cézanne finit par convaincre son banquier de père de l'intérêt du voyage et rejoint son ami à Paris, où il peint ce portrait. Une huile qui reste certes une oeuvre de jeunesse mais dont le sujet "en fait presque une icône", assure Bruno Ely. Le format est modeste (25cm x 20cm) mais "le tableau tout en spontanéité".
L'oeuvre a été vue en 1929 à la galerie Pigalle à Paris et en 1936 à la Bignou Gallery de New York. Et a dormi pendant quarante ans dans ce que l'on appellera plus tard le coffre d'Ambroise Vollard, illustre marchand d'art qui révéla Cézanne au grand public. Elle réapparaît en 2010 lors d'une vente aux enchères de la très sérieuse maison Sotheby's. Prix estimé: entre 500 et 800 000€. Une paille quand on sait queRideau, cruchon et compotier s'était vendu en 1999, 60,5 millions d'euros et que la dernière rumeur concernant le maître d'Aix relayée par le Financial Times évoque une transaction privée à 250millions de dollars pour l'acquisition d'une oeuvre de la série des Joueurs de carte.
Et c'est par le fruit encore d'un hasard heureux que le musée a pu en faire l'acquisition pour la bagatelle de 400000€. Guillaume Cerruti, pdg de Sotheby's France, a fait une partie de ses études à Aix-en-Provence. Ses bons souvenirs aixois tout comme, certainement, l'envie d'être de ceux qui faciliteront la venue des oeuvres du maître dans sa ville natale ont permis de rendre l'oeuvre accessible. Au portefeuille contraint d'une collectivité.
Alexandra DUCAMP


...

Haut