Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: OENOVIEW, LE GOOGLE MAP DE POINTE DU VIGNOBLE FRANÇAIS
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 26 juillet 2011

OENOVIEW, LE GOOGLE MAP DE POINTE DU VIGNOBLE FRANÇAIS

Terroirs 



On oublie souvent que la viticulture est une science. En France, elle a même recours à une technologie de pointe. A trois ou quatre semaines du début des vendanges, en pleine période de véraison (début de la maturité), les satellites Spot-5 et Formosat-2 scrutent les vignobles français pour les photographier. Les clichés infra-rouges permettent d'obtenir une cartographie précise de la "couverture foliaire" (feuilles) et de la quantité de "végétation verte" pour calculer l'état de maturité de la vigne et le poids des raisins.


Déjà utilisé pour les céréales

Lancé en 2007 via un partenariat entre Astrium Infoterra (filiale d'EADS) et l'Institut coopératif du vin (ICV), ce système baptisé Oenoview s'inspire d'un modèle similiaire déjà utilisé pour les céréales depuis 1996.
"Un des points importants en viticulture, c'est d'évaluer la qualité du raisin en fonction du type de vin qu'on veut faire, explique Jacques Rousseau, responsable des services viticoles à l'ICV. Car on n'utilise pas le même raisin pour faire un vin de table et un grand cru. Le second objectif, est de fixer les dates de maturité le plus exactement possible pour les vendanges", alors que les parcelles sont en général hétérogènes avec des écarts de maturité importants.
Les traditionnelles visites de terrain et les échantillonnages sont ainsi complétées plus précisément.


1000 parcelles en huit secondes

Les vignerons disposent d'une "vision d'ensemble" de leurs vignes, à plus de 800 km d'altitude mais avec une précision de 4 m2. Un seul cliché suffit. Traité par ordinateur, ce processus permet de produire des données directement utilisables par les agronomes au sol, sous forme de carte légendée avec des zones colorées.
"Dans le cas d'une coopérative, 1 000 parcelles peuvent être photographiées en huit secondes avec Oenoview. Alors qu'il faudrait trois à quatre semaines à plusieurs équipes de techniciens au sol", explique Jacques Rousseau. Deux types de clients font appel à Oenoview : les exploitations importantes comme les caves coopératives ou les vignerons indépendants qui souhaitent étudier au plus près leurs parcelles.
L'an dernier, Oenoview a traité près de 6 000 hectares de vignes dans toute la France, pour 50 à 70 euros par hectare. Le système séduit de plus en plus de vignobles dans le Languedoc-Roussillon, le Bordelais, les Côtes de Gascogne, les Côtes du Rhône mais il s'exporte aussi : après le Maroc, une campagne expérimentale est en cours en Grèce et un projet est également prévu au Japon.



...

Haut