Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Vic-Fezensac : faut-il en finir avec la Feria ?
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mercredi 27 juillet 2011

Vic-Fezensac : faut-il en finir avec la Feria ?


Les jeunes Vicoises et Vicois aiment la féria: la population votera en septembre./ DDM, Guy Castagna
Les jeunes Vicoises et Vicois aiment la féria: la population votera en septembre./ DDM, Guy Castagna
Le conseil municipal de Vic-Fezensac a décidé de solliciter l'avis des électeurs avant de prendre une décision concernant la feria de Pentecôte. Les nuisances occasionnées par Pentecôtavic exaspèrent une partie de la population.


Les habitants de Vic-Fezensac décideront en septembre, par un vote, de l'avenir de la feria de Pentecôte. Ainsi en a décidé lundi soir le conseil municipal de Vic-Fezensac au terme d'un débat consacré à l'avenir de la fête. Le 11 septembre prochain, les électeurs devront choisir entre trois solutions : continuer la feria sans rien changer, continuer la feria en améliorant la sécurité, suspendre la fête (mais pas les corridas) en 2012 et 2013, le temps de trouver d'autres solutions. Comme lors du débat public organisé le 7 juillet dernier, Michel Sanroma, le maire, a reconnu que l'édition 2011 de Pentecôtavic avait connu une affluence record, au point qu'il était impossible de traverser la ville en moins d'une heure : « Nous nous devons de nous interroger » dit-il, relayant le ressenti d'une population en grande partie exaspérée par l'augmentation des débordements et dégradations : « Les Vicois ont besoin de sécurité notamment pour les biens privés » dit-il.






















Plusieurs pistes qui permettraient de maintenir la fête ont été évoquées lundi. Le 21 juillet dernier, l'association des commerçants a proposé une enveloppe de 15 000 à 20 000 € pour renforcer la sécurité pendant la feria. Le président de la communauté de communes, Robert Frairet a également adressé un courrier à la municipalité, en proposant l'achat de plusieurs hectares au terrain Gaubin, qui jouxte la nouvelle gendarmerie. Le maire a reconnu que cet emplacement permettrait à de nombreux véhicules de stationner. 




faudrait d'autres emplacements. De plus, le terrain de la communauté doit être équipé, et cela coûtera encore à la population. »
Vice président de la communauté de communes et membre de l'opposition Robert Dufréchou assure que la communauté de communes prendrait à sa charge tous les équipements nécessaires sur ce terrain. Le maire estime quant à lui que toute la population n'a pu s'exprimer, et désire entendre sa voix. « Je ne pense pas que cela soit une bonne chose, estime l'élu d'opposition Pierre Antonello. Je suis pour la fête, que je connais depuis mon enfance ».
La population sera invitée à voter le dimanche 11 septembre. En fonction de ce sondage, une décision sera prise mi-septembre.

50000 festayres débarquent en ville

La barre des 50 000 festayres a été franchie cette année aux fêtes de Pentecôte à Vic. Une masse totalement disproportionnée par rapport à la taille de la ville de Vic-Fezensac estiment de plus en plus d'habitants, exaspérés par la multiplication des actes de vandalisme ou de violence commis par des personnes ivres. La municipalité estime à 160 000 € le coût de la fête pour les Vicois qui sont de plus en plus nombreux à déserter la ville au moment des fêtes. Une somme qui ne prend pas en compte les dégradations commises chez les particuliers.



...

Haut