Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Un site spéléologique découvert à 620 mètres de profondeur
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 30 août 2011

Un site spéléologique découvert à 620 mètres de profondeur

Spéléo

L'un des spéléologues se faufile dans un passage particulièrement étroit. La dernière expédition a duré une quinzaine d'heures./Photo DR.
L'un des spéléologues se faufile dans un passage particulièrement étroit. La dernière expédition a duré une quinzaine d'heures./Photo DR.
Plusieurs années d'efforts, quelque cent trente sorties et une dernière expédition d'une quinzaine d'heures auront été nécessaires pour découvrir un site de spéléologie hors normes, dans le secteur de l'étang de l'Hers, à 621 mètres de profondeur exactement. « Le site, et ses trois entrées, étaient bien connus depuis 2003, mais jusqu'à 300 mètres de profondeur, relate Phil Bence. Nous avons poursuivi les explorations, travaillé à rendre certains passages praticables. C'était compliqué : le site n'est accessible que trois mois par an, à cause de la neige. La roche, de plus, est friable, certains passages sont très difficiles ». Mais les efforts ont fini par payer, petit à petit, à force de persévérance : il fallait pas moins de huit heures d'effort pour attendre ce grand vide impressionnant, difficile à équiper en raison des écoulements d'eau et de la mauvaise qualité du rocher. Là, les spéléologues sont arrivés à un puits de 115 mètres de profondeur, avant de prendre pied dans une vaste salle de marbre blanc. Puis, « un dernier ressaut d'une dizaine de mètres de profondeur permet d'atteindre un collecteur, une belle rivière souterraine, cerise sur le gâteau de toute exploration spéléologique ! », termine Phil Bence. Il aura fallu une quinzaine d'heures pour boucler cette dernière exploration.
Dans le secteur de l'Etang de l'Hers, Phil Bence et un groupe de spéléologues sont descendus à plus de 620 mètres, découvrant l'un des plus grands sites ariégeois.
Mais, le spéléologue ariégeois s'en dit persuadé, l'aventure n'est pas encore terminée. D'abord, il reste à percer le mystère de la rivière souterraine, et passer dans un siphon d'une dizaine de mètres pour suivre cette eau qui ressort aux Neuf-Fontaines, à Aulus. Le fort courant d'air ressenti au fond laisse également penser que ce réseau communique avec le réseau Georges, l'un des plus vastes sites ariégeois. « C'est un grand plaisir de réaliser ce genre de découvertes, résume Phil Bence. Il y a l'attrait de l'inconnu, le frisson de l'exploration. Mais aussi, une meilleure connaissance du réseau hydrologique en-dessous de l'étang de l'Hers ».

Le chiffre : 780

mètres > En-dessous de la surface. C'est le record de profondeur, en Ariège. Il se situe dans le «système de Paloumé» (Coume Ferrat) et se situe à - 780 m dans les dernier siphon (plongée à - 33 m en 2003). Le réseau Georges fait - 720 m de profondeur dans le siphon III (zone noyée) et pourrait communiquer avec le réseau exploré par l'équipe de Phil Bence.
« L'Ariège est un département où l'on peut encore faire de belles découvertes, ce qui est rare au plan national. Il reste des zones inexplorées». Phil Bence, spéléologue



...

Haut