Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Un geyser aux Minimes bloque la circulation pendant 6h30
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 22 septembre 2011

Un geyser aux Minimes bloque la circulation pendant 6h30


Un geyser aux Minimes bloque la circulation pendant 6h30

Rupture de canalisation

Un geyser aux Minimes bloque la circulation pendant 6h30
Une rupture de canalisation d'eau... et un énorme geyser a surgi hier vers 13 h 30 boulevard des Minimes. La circulation a été fermée jusqu'à 20 heures.
Un geyser aux Minimes bloque la circulation pendant 6h30
Sur les deux rives du canal du Midi, hier vers 16 heures, les véhicules avançaient au pas, créant un énorme bouchon dans la circulation. Dans les voitures, les Toulousains piaffaient d'impatience sans trop savoir que cette gêne était en fait engendrée par une rupture de canalisation sur le boulevard des Minimes, un peu avant la résidence des Raisins. C'est vers 13 h 30 en effet que le sol s'est fendu pour laisser monter une colonne d'eau à la verticale.
« Je roulais sur le boulevard, explique Madame Tomasino, quand soudain j'ai vu un jet d'eau de 2 m environ s'élever au loin. J'ai suivi les voitures devant moi, comme toutes les personnes qui me suivaient. Arrivée à la hauteur de cette eau, j'ai entendu une petite explosion, la terre, le goudron se sont soulevés et un véritable geyser s'est élevé. Heureusement, rien de grave pour moi, pas de blessure, seule la voiture se rappellera de l'événement. Beaucoup de personnes se sont arrêtées, ont sorti les portables pour faire des photos. »
Alexis Frespuech, rentrait avec ses enfants de balade. « J'étais de l'autre côté du canal quand soudain j'ai vu cet énorme geyser apparaître de nulle part. Mes enfants se sont mis à pleurer. Nous sommes rentrés à la maison. Là, j'ai pris mon appareil photo et je suis revenu saisir l'événement. »

Plus impressionnant que dangereux

La police a rapidement mis en place une déviation afin que les travaux puissent démarrer. Les équipes de Véolia effectuaient un nouveau raccordement. « Les matériaux de ces canalisations sont anciens et fragiles, explique Norbert le chef de chantier. Mais c'est plus impressionnant que réellement dangereux. Il est vrai que le tuyau est enterré à 1,50 m de profondeur et qu'une importante masse de terre s'est soulevée. Il faudra refaire la chaussée à ce niveau-là » Vers 20 heures, la circulation était de nouveau ouverte sur le boulevard des Minimes.

THIERRY GAUSSERAND

...

Haut