Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Nouvelle nuit record avec 369 conducteurs positifs
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 17 octobre 2011

Nouvelle nuit record avec 369 conducteurs positifs


Alcoolémie 

22 points de contrôles étaient répartis dans le département./Photo DDM.
369 conducteurs ont été dépistés positifs à l'alcool par les gendarmes, dans la nuit de samedi à dimanche, en Haute-Garonne. Un nouveau record alarmant.
22 points de contrôles étaient répartis dans le département./Photo DDM.
Le chiffre est consternant. Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes du groupement de Haute-Garonne ont contrôlé 369 conducteurs positifs à l'alcool. Ils établissent là un nouveau triste record.
Plus inquiétant encore, parmi ces automobilistes, plus de la moitié (188) présentaient un taux délictuel supérieur à 0,8 gramme. Ceux-là se sont vus retirer leur permis sur le champ.
« C'est à la fois un constat d'échec puisque, malgré nos efforts, les gens ne semblent pas comprendre, notait hier matin le colonel Frantz Tavart, commandant du groupement. Mais c'est aussi positif puisque cette nuit, nous n'avons eu aucun accident grave à déplorer. »
L'alcool au volant semble être une attitude équitablement partagée dans la population. « Toutes les couches de la société sont représentées, décrit un gendarme. Il y a des ouvriers, des cadres, des jeunes, des personnes âgées, des hommes et des femmes. »
Dans la nuit de samedi à dimanche, dans le secteur de Gramont, un homme contrôlé à un taux délictuel a profité que les gendarmes soient occupés ailleurs pour reprendre le volant. Il a été recontrôlé un peu plus loin et placé en garde à vue.

Fuite, zigzags et réitération

Un autre conducteur a refusé d'obtempérer. Grâce au déploiement d'une herse, il a été stoppé mais a pris la fuite à pied. Son véhicule n'était pas volé. « Il serait bien inspiré de se présenter de lui-même à la gendarmerie », glisse un officier. Du côté de Portet-sur-Garonne, un conducteur qui avait déjà perdu six points il y a deux mois lors d'un contrôle a été repris. Il n'a plus de permis.
Une femme d'une trentaine d'années qui venait de griller quatre feux et zigzaguait affichait, elle, 1,30 gramme.
Beaucoup de jeunes conducteurs ont perdu leur permis probatoire à six points. Ils ne pourront pas le repasser avant deux ans. L'un d'entre eux présentait un taux d'1.34 grammes...
Le colonel Tavart comme le directeur de cabinet du préfet, présent cette nuit-là, n'entendent pas relâcher leurs efforts. « On continuera car on voit le bénéfice. Depuis le début de l'année, nous enregistrons 25 % de blessés hospitalisés en moins. Ce sont autant de drames familiaux évités. »
CLAIRE LAGADIC


http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut