Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Oliviers millénaires : les enchères vont grimper
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

jeudi 6 octobre 2011

Oliviers millénaires : les enchères vont grimper


Le 08/10/2011

Oliviers millénaires : les enchères vont grimper à Montstruc-la-Conseillère

Oliviers millénaires : les enchères vont grimper à Montstruc-la-Conseillère
Oliviers millénaires : les enchères vont grimper à Montstruc-la-Conseillère
Des oliviers millénaires, et pour certains, datant de l'Empire romain, seront vendus aux enchères samedi, au château de Lasserre, à Montastruc. Les prix pour ces sculptures vivantes risquent fort de s'envoler.

Pour les propriétaires du château de Lasserre, à Montastruc-la Conseillère, où se déroulera l'événement, c'est sans détours « la première vente du genre au monde ». Samedi, une quarantaine d'oliviers millénaires, voire bimillénaires, seront vendus aux enchères sous le marteau de Stanislas Machoïr. Mais cette fois, c'est Madame qui a pris les choses en mains, laissant à son commisseur-priseur de mari le soin de préparer la vente de voitures anciennes du lendemain, au même endroit (lire en page 24 heures). Depuis plus d'un an, Roamhy Machoïr ne pense et ne parle qu'oliviers ! C'est elle qui, au fil des mois, a orchestré les ballets de semi-remorques qui ont défilé dans le parc du château où sont entreposés les majestueux arbres. C'est elle aussi qui a fait assurer l'entretien, pour ne pas dire l'hébergement, de ces véritables œuvres d'art naturelles, ces « sculptures vivantes » telles que les nomme la maîtresse des lieux. Il faut avouer qu'un simple toucher de ces arbres suffit à susciter une grande émotion, due à leur histoire mais sans doute aussi à leurs mensurations extraordinaires.
MENSURATIONS HORS DU COMMUN

À un mètre du sol, la circonférence des oliviers présentés varie de 2,50 mètres, pour le plus petit, au plus imposant, qui dépasse les neuf mètres de « tour de taille ». Leur poids est également hors du commun. Suivant les espèces, ces colosses d'esthétisme peuvent, comme ce Cordobil de 3,30 mètres de haut, peser plus de 16 tonnes. En revanche, ce sera la rareté de deux pièces présentées samedi qui devraient faire monter les enchères. Deux oliviers moins gros, plus élancés, de « seulement » 6 tonnes, feront payer leur singularité. Il s'agit de Farga, une variété que, même les plus fortunés, ne devraient plus pouvoir planter chez eux en toute légalité, à moins de vivre… en Espagne. « Ces exemplaires uniques proviennent en effet de la province de Valence qui a interdit la sortie du territoire de ces arbres historiques. Aujourd'hui, il est impossible d'acheter un Farga millénaire et de l'exporter. Mais les nôtres ont séjourné très longtemps à Madrid, en toute légalité, et sont sans doute les derniers que l'on fait entrer en France », rassure Roamhy Machoïr.

Dans ce cas, pourquoi se priver ? Ah, si, il reste bien une raison. Pour avoir dans son jardin un arbre mythique directement issu de l'Empire romain, il faudra beaucoup puiser dans son escarcelle. La mise à prix de certains de ces monuments historiques pourrait atteindre les 20 000 euros, et parfois les dépasser.

Pour voir les arbres, le château est ouvert tous les jours. La vente se déroulera samedi à 15 heures. Tel : 05 61 48 53 92 ou 06 27 55 08 16
Le chiffre : 16,5

Tonnes > Pour une circonférence de 9 mètres. Les mensurations de certains oliviers millénaires sont parfois hallucinantes. Mais ce ne sont pas forcément sur ces arbres que les prix flamberont. Des Farga, plus petits, sont aussi plus prisés.


...

Haut