Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Les secrets de la musique
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mercredi 23 novembre 2011

Les secrets de la musique

Les secrets de la musique


La musique nous calme, nous passionne, nous transporte et nous façonne. Elle nous suit du berceau au tombeau pour égayer nos rencontres, meubler nos jours sombres, ajouter une saveur à nos silences et exprimer nos états d'âme. Quelle magie, la musique, opère-t-elle en nous? Pourquoi ces vibrations musicales nous impressionnent si profondément?Pourquoi les sons exercent-ils en nous un impact aussi déterminant? D'où vient cette musique? Quelle est la relation entre l'humain et la musique? Il va sans dire que les émotions se marient souvent à la musique. Celle-ci les enflamme ou les subjugue, les exprime ou les canalise. Nous avons besoin de telle mélodie pour savourer cette joie qui nous habite ou de telle autre pour ruminer cette tristesse qui nous dévore, ou encore pour mieux la supporter.
Nous avons besoin de cette compagnie sonore pour vivre ce deuil, pour oublier cet ennui, pour apprécier cette réussite, pour briser cette solitude, pour goûter cet amour, pour avaler cette colère ou pour pleurer cette perte. C'est la musique qui aide cette émotion à se cristalliser, à se concrétiser, à s'incarner et puis à s'échapper pour "mourir en paix". Sans la musique, l'émotion serait trop lourde à porter ou trop intense à supporter.
Et puis la musique peut bien taquiner ce mental qui nous démange pour l'amadouer et finir par l'apprivoiser et même le contrôler. Ça c'est quelque chose! Ce n'est pas facile de dompter cette bête sauvage qui nous complique la vie, eh oui, ce mental qui sautille en nous d'un arbre à l'autre comme un singe agité. Quelle magie que ces vibrations musicales qui réussissent à contrôler le mental, peu importe s'il s'agit d'un effet temporaire.
Pouvoir de la musique

Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique "Platon"

Donc, la musique a un certain pouvoir. Elle nous parle et nous fait réagir. Quelque chose en nous résonne à l'appel de la musique. Il suffit de penser aux grands concerts où un chanteur ou un groupe musical déclenche par sa musique des réactions puissantes dans la foule. Pensons aussi aux battements de tambours qui insufflent courage et bravoure dans les cœurs des guerriers; ceux-ci se jettent volontiers dans les champs de la mort.
Ce pouvoir s'exerce aussi sur les animaux. Le charmeur de serpents fait danser l'animal au son de sa flûte. Le serpent oublie tout son environnement, tout à fait charmé par la mélodie. D'autres animaux aussi sont attirés par certains instruments de musique. Ils oublient complètement les dangers habituels, environnants, et viennent mettre leur tête sur le tambour ou sur un autre instrument, comme hypnotisés par le son de la musique.
Dans l'histoire indienne (de l'Inde), il est dit que le célèbre musicien Tansen qui vivait à l'époque du roi Akbar faisait tomber la pluie en jouant le Raga Megh (Raga pour la saison des pluies) ou allumait une lampe en jouant le Raga Dipika (la Flamme).
Musique et science
La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe Oscar Wilde
La musique, serait-elle une science? Pour Pythagore, la musique est la manifestation sensible de l’ordre universel. Pour lui, tout est nombre, ainsi la nature de la musique est exprimée par les proportions mathématiques, qui définissent les consonances et les dissonances, et englobent la notion de l’harmonie. Avec les Pythagoriciens, l’univers des mathématiques s’est élargi vers la musique, la mécanique et l’arithmétique comme la science des nombres.
De grands mathématiciens ont été fascinés par la musique. Le physicien allemand Max Plank (1858-1947) aurait développé les bases de la théorie des "quanta" en observant ce qui se passait avec les harmoniques supérieures sur un monocorde. Le quanta physique correspond par son principe au quanta harmonique. La musique, étant un modèle sensible des lois mathématiques, a donc nourri les sciences exactes et continue de le faire. Il est digne de mention que Max Plank était musicien, lui-même. Il jouait de l'orgue et du piano en duo avec un violoniste qui s'appelle... Albert Einstein.
Musicothérapie
Là où est la musique, il n'y a pas de place pour le mal Miguel de Cervantès
Guérir par la musique!
Oui, on le fait depuis des temps immémoriaux. Les Égyptiens guérissaient les maladies par le chant. Les prêtres du temple Abidos, le plus grand centre médical dans l'Égypte ancienne, traitaient les maladies par le chant. Les médecins égyptiens considéraient la musique comme étant la médecine de l'âme. Celle-ci faisait partie de leur pratique médicale.
Le principe de base de la guérison par le son repose sur la résonance; tout objet est dans un état vibratoire, donc il crée un son. Ceci inclut les différentes parties du corps humain. Si un organe vibre à sa fréquence normale, on parle de "santé". Par contre, si une partie de notre corps se met à vibrer à une fréquence qui ne nous est pas harmonieuse, alors on parle de "maladie".
Il est possible d'utiliser le son pour projeter la fréquence adéquate vers cette partie, ce qui la ramènerait à sa fréquence naturelle, et par conséquent la ramener à l'état de santé. Cette projection de son se fait par un instrument électronique ou par la voix humaine.
La musicothérapie se développe très rapidement depuis le début du vingtième siècle et inclut des branches très variées. Ses applications thérapeutiques sont très nombreuses; l'anxiété, la douleur, l'humeur, les troubles du sommeil, les maladies psychologiques, certaines maladies neurologiques, la performance physique et cognitive, etc.
Puisque le son peut, en principe, réarranger la structure moléculaire, les applications possibles sont illimitées. C'est un domaine passionnant et l'avenir des recherches actuelles nous dira jusqu'où cette thérapie peut nous mener.
Dimension mystique
Le paradis. C'est une sphère impalpable. Il y a beaucoup de lumière, évidemment, et une musique merveilleuse. Julien Green
Plusieurs spiritualités affirment que le Son est le principe créateur par excellence. C'est la Musique des Sphères ou le Logos des philosophes grecs, le Verbe des chrétiens, le Saout des soufis musulmans, leTau des chinois , le Shabd ou Naam des sikhs, le Nad des hindous et le Sraosha des zoroastriens.
Pour certaines traditions mystiques, toute cette création surgit d'une musique originelle, puissante et indescriptible. Le Son originel serait la cause de toute existence matérielle et subtile. Certaines voies spirituelles affirment que l'homme peut même entendre cette vibration musicale à l'intérieur de lui-même grâce à des techniques d'introspection précises.
Des voies spirituelles nous disent que la constitution essentielle de l'être humain serait une combinaison de Lumière et de musique intérieures. L'âme serait faite de lumière et de son. On nous dit que l'homme peut entrer en contact avec ces deux manifestations divines à l'intérieur de son propre corps.
Selon certains auteurs, les grands compositeurs de musique classique auraient littéralement entendu leurs plus belles symphonies à travers leur propre "oreille intérieure" dans un état de conscience altéré.
En Inde, on raconte que les sages indiens pouvaient entendre dans leurs méditations la musique intérieure. Ils ont par la suite créé des instruments physiques afin de reproduire les mélodies enivrantes qu'ils auraient entendues au-dedans. Ainsi est née la musique classique indienne jouée sur le sitar, la flûte, les tablas, le sarangui, le shenaï, etc. Un mystique indien disait que l'âme se repose tout le temps sur un lit de musique.



http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut