Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Compans est à vendre
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

samedi 17 décembre 2011

Compans est à vendre


Compans est à vendre

Galerie commerciale

Plusieurs projets sont examinés pour relancer la galerie déserte depuis des années./ Photo DDM X. de FenoylPlusieurs projets sont examinés pour relancer la galerie déserte depuis des années./ Photo DDM X. de Fenoyl
Le propriétaire de la galerie commerciale Compans, à Toulouse, désespérément vide depuis des années, veut s'en défaire. Plusieurs repreneurs sont sur les rangs.
Est-ce la fin du tunnel pour le centre commercial Compans, boulevard Lascrosses, à deux pas du centre ville de Toulouse ? Propriétaire depuis 2000 de cette galerie fantôme, Gérard Vridaud, un marchand de biens parisien, a mandaté un spécialiste de l'immobilier commercial pour relancer le centre. Un audit a été mené. Puis un appel à candidature lancé en vue d'un rachat, une hypothèse privilégiée mais qui n'exclut pas une participation commune dans le projet qui sera retenu.
« J'ai la conviction qu'il y a un avenir sinon nous n'aurions pas reçu des propositions de la part de professionnels », affirme aujourd'hui Louis-Patrick Deville, l'expert en évaluation immobilière en charge de la transaction. Pour lui, il s'agit, d'ici fin janvier, d'étudier les dossiers reçus. En attendant, il ne révèle pas les propositions des candidats et ne s'avance pas non plus sur le calendrier.
La galerie, d'une superficie d'environ 16 000 m2, restera « un lieu de commerce de vente », c'est sûr. Et la formule privilégiée combinerait des locomotives à d'autres enseignes (spécialisées, locales…).
Un des scénarios reposerait sur un agrandissement du Carrefour Market situé au sous-sol. Car, entre autres mystères de Compans et c'est un des paradoxes de la galerie, seul au milieu de boutiques fermées (il ne reste qu'un opticien et un magasin de vêtements pour femme au rez-de-chaussée), le Carrefour Market marche bien ! Son directeur actuel, Radouane El Kifani, le confirme : « Nous profitons de l'accès direct au métro. C'est sûr qu'il serait plus agréable de travailler dans une galerie remplie de magasins. »
En 2010, près de quatre millions de personnes sont passés par la station Compans, d'après les chiffres de Tisséo. Soit 12 % de plus qu'en 2009, ce qui fait de cette station la deuxième la plus fréquentée de la ligne B après Jean-Jaurès.
À eux seuls, ces chiffres montrent que la galerie possède aussi de sérieux atouts : le métro, la proximité de l'université, de la cité administrative, les bureaux tout juste au-dessus… Côté voiture, le parking souterrain, repris par une nouvelle société, fait l'objet d'une importante rénovation. Tenue informée, la municipalité suit les projets de Compans avec intérêt. D'autant que le centre donne sur les boulevards qui pourraient être réaménagés dans le cadre du projet Busquets.
Une option est en revanche écartée : des représentants d'un pays du Golfe sont venus visiter la galerie. Leur projet : une salle de prière et des boutiques confessionnelles.

Galerie maudite

Inaugurée en octobre 1991, reprise par l'actuel propriétaire en 2000, la galerie commerciale de Compans semble frappée d'une malédiction. Les commerces présents lors des premières années l'ont quittée pour ne plus jamais revenir. Louis-Patrick Deville, l'expert immobilier en charge du dossier, évoque pudiquement « un cercle non vertueux » sans s'étendre sur les raisons de l'échec. « La réalité ne correspond pas à cette image », affirme-t-il. N'empêche, selon nos informations, l'appel à candidats pour la reprise de la galerie a été diffusé sans mentionner le nom maudit de Compans.


http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut