Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: L'apéro "saucisson pinard" fait polémique
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 30 décembre 2011

L'apéro "saucisson pinard" fait polémique


L'apéro "saucisson pinard" fait polémique

Société, il faut stopper les extrémistes, avant qu'il ne soit trop tard ...

Avec ces actions, les groupes d'extrême droite ciblent les musulmans./ Photo DDM archives

Français, il faut stopper les extrémistes de 

tout bords, avant qu'il ne soit trop 

tard ...

Un avion en flamme s'écrase dans un ciel de nuages noirs. L'affiche du groupe d'extrême droite « Résistance républicaine » qui annonce une conférence le 26 janvier à Toulouse suivie d'un apéro saucisson pinard, a tous les ingrédients pour alimenter la peur de l'autre. L'image anxiogène est renforcée par un titre en bleu blanc rouge : « 2012 l'année de tous les dangers ».
Ce débat sera animé par Christine Tasin et Pierre Cassen, principal contributeur du site « Riposte laïque », souvent épinglé pour ses thèses extrémistes par les associations de défense des droits de l'homme.

L'Islam dans le viseur

Si la date de cet apéro est fixée, le lieu de la manifestation reste secret et les participants devront débourser 6 euros pour savoir où ils doivent se rendre le 26 janvier. Pour l'instant, la préfecture n'a pas été informée d'une quelconque manifestation, mais la déclaration auprès des autorités peut être faite 72 heures avant. « Résistance républicaine » est qualifié de « groupe d'extrême droite », par la police. Ces extrémistes voient les musulmans comme des adversaires. Le représentant des jeunes du Front National de la Haute-Garonne avoue connaître ce groupe, mais ne pas participer à ses actions.
En 2010 déjà, « Résistance républicaine » avait créé la polémique en organisant un apéro saucisson-pinard avec le bloc identitaire, mouvement d'extrême droite. Il avait été interdit à Paris.
Pour Jean-François Mignard, président d'honneur de la Ligue des droits de l'homme en Haute-Garonne, « c'est une provocation et une tentative désespérée de l'extrême droite qui essaie d'exploiter les tensions et la crise actuelle ». Ces groupes entretiennent « un discours alarmiste et xénophobe avec un petit côté années trente », s'insurge le président. Il insiste sur le fait que l'avenir est basé « sur un modèle républicain, fondé sur la fraternité », et qu'il est important de donner une autre image de la République.
 PIERRE VINCENOT

http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut