Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Le madiran des grottes
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

dimanche 18 décembre 2011

Le madiran des grottes


Espoir du madiran des grottes

Viticulture

J.-F. Labarre, président de l'UTL (debout), Ch. Dormois et Giséle Polya-Somogyi./Photo DDM, F. Fuentes.J.-F. Labarre, président de l'UTL (debout), Ch. Dormois et Giséle Polya-Somogyi./Photo DDM, F. Fuentes.
Au début de l'année, en février, Jean-Marc Laffitte décidait d'une nouvelle expérience viticole : faire vieillir une cuvée de madiran, très profond sous terre. Il optait pour les grottes de Bétharram. Il y a quelques semaines le patron du château Laffitte Teston procédait à un nouveau suivi de l'expérience. On connaît la prudence de Jean-Marc Laffitte, il s'est toutefois laissé aller à quelques confidences. « Pour l'instant après 2 dégustations comparatives avec le lot élevé au Château dans notre chai souterrain, nous nous dirigeons vers un résultat favorable et peut-être quelques surprises.
Mais restons prudents. » Le viticulteur de Maumusson revient sur les conditions exceptionnelles que procure la grotte de Bétharram avec une hygrométrie de 100 % et une température constante de 13°. « Dans une telle atmosphère il n'y a aucune évaporation à travers le bois… Sur le même vin conservé dans mes chais, tous les 10 ou 15 jours je suis obligé de refaire le niveau des barriques car il est impératif de conserver les fûts pleins et sans air. »
A l'issue des neuf premiers mois de vieillissement, il constate aussi que le taux élevé d'hygrométrie empêche la formation de moisissures. « Les barriques suintent mais le bois reste sain. Je n'ai rencontré encore personne pouvant m'expliquer ce phénomène. » Ces moisissures les viticulteurs ne cessent de les combattre dans les chais car elles peuvent avoir une influence néfaste sur le vin.
Cette atmosphère particulière fait que le vin a un comportement différent qui semble amener un haut niveau de qualité. Si les vins ont été, le plus souvent, pour ceux qui le pouvaient, vieillis en cave, l'histoire n'a pas retenu un élevage sous huit cents mètres de roche. « C'est probablement une première. »
Dans deux mois la première année de vieillissement sera atteinte. Jean-Marc Laffitte jugera alors de l'expérience semblant promettre une belle surprise à l'issue des premières dégustations de suivi. Il ne suffit plus que d'un petit peu de patience avant de découvrir.


http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut