Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: La loutre est de retour dans nos rivières
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 9 janvier 2012

La loutre est de retour dans nos rivières


Tiens, revoilà la loutre !

Naturalisme

Évincée par l'homme des rivières, la loutre est de retour. Ce nuisible de vison a du souci à se faire./ Photo DDM, José NavarroÉvincée par l'homme des rivières, la loutre est de retour. Ce nuisible de vison a du souci à se faire./ Photo DDM, José Navarro
Jadis traquée pour sa peau, anéantie par la pollution chimique, la loutre est de retour dans les rivières audoises. La nouvelle qui s'est confirmée en 2011 est un excellent signe pour la biodiversité et l'environnement.
Elle en a vu de toutes les couleurs mais elle est insubmersible comme un cuirassé (poilu) et patiente comme un Huron imberbe. Chassée pour son beau pelage noisette aux reflets argentés, traquée pour cause (erronée) de gloutonnerie (on l'a rendue responsable de la disparition des poissons), la loutre a été massacrée jusqu'au mitan du XXe siècle. À l'époque, sa peau valait prime. Rondelette : jusqu'à un mois du salaire d'un ouvrier agricole. À ce prix-là, forcément, le piège s'est dramatiquement refermé sur le mustélidé. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la pollution des cours d'eau a fini par anéantir cette nageuse hors pair. Résultat des courses : cette espèce autochtone a tout bonnement disparu de l'Aude. Enfin presque.

CHOUETTE UNE ÉPREINTE!

Bonne nouvelle : la loutre recolonise les berges des rivières de l'Aude. 2011 a consacré le retour en grâce et en force du mignon mammifère semi-aquatique. Sa présence a été détectée dans la haute vallée mais également dans la montagne noire. À vrai dire, c'est en 2006 qu'Alain Bertrand, cheville ouvrière d'une association naturaliste ariégeoise a repéré une épreinte (une crotte) de loutre dans la haute vallée. Jusqu'en 2010, Bruno Le Roux et ses collègues de la fédération Aude Claire ont poursuivi les observations de terrain. Et à défaut de voir évoluer le carnivore aux pattes palmées - la mission s'avère quasiment impossible tant la loutre est discrète - les observateurs se sont mis en quête de ces fameuses fèces. En 2011, bingo ! Les données recueillies explosent et permettent de certifier que la bestiole batifole dans le Rébenty, l'Aude mais aussi le Verdouble et le Lampy. Selon le directeur d'Aude Claire, les individus sont probablement issus, au nord du département, d'une colonie du massif central et au sud, de la Catalogne, où la loutre a été réintroduite.
Cette bonne nouvelle l'est à deux titres. Outre du baume à la biodiversité, la réimplantation de cette espèce endémique est un excellent signe pour l'environnement. La bestiole se situe tout en haut du panier de la chaîne alimentaire et elle a un faible pour les casse-croûte en surdensité. « Au Portugal, elle n'a fait qu'une bouchée des grosses écrevisses américaines qui avaient colonisé les rivières. Cette population-là, très nuisible, a singulièrement baissé grâce à elle », explique Bruno Le Roux. Dans l'Aude, c'est ce nuisible de vison qui pourrait très bien ne plus savoir où se fourrer. La bataille entre les deux espèces, eu égard à leurs mêmes besoins nutritionnels (grenouilles, écrevisses, insectes, poissons) en qualité mais pas en quantité (la loutre n'est pas vorace) pourrait bien faire de la loutre la lauréate. Plus grande et plus costaude que le vison, elle a tous les atouts pour le supplanter. À condition que les femelles et leurs six à huit loutrons poursuivent leur entreprise de reconquête de l'Aude.
plan d'actions
Réactivé l'an passé, le plan national d'actions 2010-2015 en faveur de la loutre d'Europe va se renforcer en 2012. But de l'opération : protéger la loutre et accompagner sa recolonisation. Première étape à laquelle œuvre la fédération Aude Claire : développer un réseau d'observateurs et poursuivre les relevés d'épreintes et d'empreintes destinés à dresser la carte de répartition du mammifère.

CÉLINE SAMPEREZ-BEDOS
http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut