Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Des preuves de l'existence passée d'un océan sur Mars
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mercredi 8 février 2012

Des preuves de l'existence passée d'un océan sur Mars


Des preuves de l'existence passée d'un océan sur Mars



Les astronomes de l’ESA (Agence spatiale européenne) ont découvert des preuves qui attestent qu’un océan était autrefois présent sur la planète Mars. Il couvrait même la partie nord de la planète rouge selon eux.

Grâce à ses instruments et à ses radars le vaisseau MARSIS de l’Agence spatiale européenne (ESA) a détecté des sédiments sur la planète Mars qui seraient, d'après les scientifiques, les reliquats d’un ancien océan. Mais pour arriver à de tels résultats, il aura fallu compiler toutes les informations collectées depuis 2005 par la sonde. Une équipe de chercheurs, dirigée par Jérémie Mouginot de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG) a ainsi dû analyser plus de deux ans de données et de découvertes concernant les plaines du nord de Mars.
"Nous avons compris que ces sédiments devaient être riche en glace", explique M. Mouginot. "C’est une très importante indication qui suggère qu’il y avait autrefois un océan à cet endroit", ajoute t-il cité par Sci-news. Bien que supposé depuis longtemps, aucune preuve tangible, ne permettait jusque là d’affirmer avec certitude qu’un océan avait bel et bien existé sur la planète rouge. Mais "grâce à MARSIS, nous avons profondément pénétré dans le sol de Mars, ce qui a permis de dévoiler les 60 à 80 premiers mètres sous la surface", souligne le professeur Wlodek Kofman, directeur de l’équipe du radar de l’IPAG. C’est grâce à ce détecteur que la glace a pu être retrouvée.
Cependant, M. Mouginot estime que l’océan martien n’est pas assez vieux ou n’a pas été suffisamment longtemps présent à l’état liquide pour avoir permis à une forme de vie d’émerger. Si cette découverte apporte donc un élément supplémentaire aux chercheurs, une question reste toujours sans réponse : où l’eau a-t-elle bien pu aller ?



...

Haut