Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: La confrérie du vin de Cahors
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 27 février 2012

La confrérie du vin de Cahors


Cahors. "Il faut désacraliser notre confrérie"

vin de Cahors Château d'Arquiès


Philippe Lejeune (à droite de l'emblème) affiche une vraie
volonté d'ouverture./Photo DDM, J.-L.G.
Philippe Lejeune, Grand Maître de la confrérie du vin de Cahors, tient un discours particulièrement alléchant pour ceux, vignerons ou non, qui hésitaient à rejoindre les ardents défenseurs d'un vin qui sera célébré en mars sous une forme très ludique.
Désir d'ouverture, volonté de modernité : ce sont les nouveaux engagements de la confrérie du vin de Cahors que Philippe Lejeune développe aujourd'hui avec un mot-clé : désacralisation.
De 2011 à 2012, comment s'est traduite dans les faits l'évolution voulue de votre confrérie ?
Pour nous, le rendez-vous historique et incontournable de notre confrérie, c'est le ban des vendanges qui se situe dans la droite ligne des valeurs de notre confrérie. L'un des rôles de celle-ci consiste à évangéliser le message du vin de Cahors, mais aussi à s'ouvrir encore plus largement.
Le 1er octobre 2011, nous avons organisé une soirée destinée aux kinés de France qui tenaient leur séminaire annuel. Ce type de soirée correspond à l'une des voies que nous entendons suivre en 2012.
Le Grand conseil s'est-il étoffé ?
Nous avons ouvert le Grand conseil de la confrérie à la jeunesse et à ceux qui ne sont pas obligatoirement des vignerons. Ce désir d'ouverture va s'amplifier. En janvier six personnes étaient présentes au Grand conseil qui en compte désormais seize.
Une grande journée dédiée au vin se prépare. Quelles sont vos priorités ?
Nous voulons que le noyau dur de la confrérie reste actif. Les Chevaliers, pour la plupart, sont des vignerons. Nous prévoyons d'organiser à leur intention, mais également pour leurs amis, une soirée sur mesure le vendredi 30 mars à partir de 19 heures, à Cahors, dans les jardins et la bâtisse du Foyer Lamourous (lire notre encadré) qui offre un cadre idéal pour notre confrérie. Ce soir-là, nous organiserons des séances de dégustations et des découvertes sous la forme de jeux.
Quels sont vos objectifs et votre ligne de conduite ?
Le but n'est pas de rester sectaire. C'est souvent le problème des confréries. Nous voulons que ceux qui ont été intronisés aient envie de revenir et amènent du monde avec eux. Il faut désacraliser notre confrérie sans perdre nos valeurs fortes, mais en nous modernisant et en apportant plus d'hétérogénéité avec la participation de jeunes. La confrérie du vin de Cahors s'attache à vanter tous les vins nés sur le territoire de Cahors. Cette ligne de conduite ne changera pas.

Une soirée vin et gastronomie en mars

La soirée vin et gastronomie du 30 mars (mets lotois et vins de cahors au menu), évoquée ci-contre par Philippe Lejeune, sera très ludique et originale. « Car nous souhaitons que la convivialité prédomine dans nos futures actions. Nous voulons créer des événements captivants. Cette soirée sera un premier pas important », insiste le Grand Maître. Le prix de la soirée est fixé à 20 € pour les Chevaliers et 25 € pour les accompagnants. 150 places sont disponibles. Les réservations se prennent via le site internet de la confrérie : www.confrerie-vindecahors.fr ou par téléphone au 05 65 35 40 28 et 05 65 35 34 76.



...

Haut