Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Le marché du siècle pour le Rafale
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mercredi 1 février 2012

Le marché du siècle pour le Rafale


L'Inde choisit le Rafale : le marché du siècle

Aéronautique


L'Inde a finalement préféré sélectionner le Rafale de Dassault au Typhoon d'Eurofighter dans le cadre d'un colossal appel d'offres de 12 milliards de dollars portant sur la livraison de 126 avions de combat.
Ce contrat, l'un des plus gros en cours actuellement, constituerait le premier succès à l'export pour l'avion de combat omnirôle français puisque l'Inde achèterait ainsi 18 Rafale tandis que 108 seraient construits sur place, dans le cadre de transferts de technologie garantis par l'État français.
Aussitôt, l'action du groupe s'est envolée de 21,25 % à 742,06 €, à la Bourse de Paris.
Pour Dassault, cette sélection s'inscrit dans une certaine continuité historique, l'avionneur ayant souligné hier sa « fierté de contribuer à la défense de l'Inde depuis plus d'un demi-siècle »,
Dassault avait en effet vendu à l'Inde, en 1953, ses premiers avions de combat, des Ouragan, avant de lui livrer 59 Mirage 2000 dans les années 90, dont 51 vont être modernisés par Dassault, suite à un contrat de 2,4 milliards de dollars signé l'été dernier.
Confirmant le succès français, le secrétaire d'État au Commerce extérieur Pierre Lellouche a toutefois confirmé que le contrat restait à finaliser. Car l'accord définitif est encore loin d'être conclu.
Pour autant, Nicolas Sarkozy Sarkozy a salué hier «un signal de confiance pour toute l'économie française». A gauche, Jean-Michel Baylet, coprésident du conseil politique de François Hollande et président du PRG, a salué «une belle victoire pour l'industrie française.»
La nouvelle a aussi été accueillie avec joie par les 1 247 salariés de Dassault à Mérignac (33) : début janvier le ministre de la Défense, Gérard Longuet, avait prévenu de l'arrêt de la production du Rafale, s'il n'y avait pas de commandes de l'étranger.
Jeux de Guerre en ligne : Cliquez ici

...

Haut