Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Terre de Gascogne
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

dimanche 19 février 2012

Terre de Gascogne


«Terre de Gascogne» : le regard d'Édouard Domergue-Lagarde

rétrospective à l'hôtel du département



La dernière rétrospective d'Edouard Domergue-Lagarde à Valence d'Agen date de 1987. En 2012, le Conseil Général à Montauban nous offre l'opportunité de revoir, dans son superbe hall d'entrée, les œuvres du peintre. Né en 1874 et décédé en 1952, il est un peintre, parmi les « modernes indépendants ». D'abord initié par le Maître Louis Cazottes de Montricoux, à Paris il rencontra ses deux autres maîtres Léon Bonnat et Eugène Carrière. Quand on parcourt l'œuvre de Domergue-Lagarde on peut y reconnaître différents courants artistiques que son époque a vu naître. Du postimpressionnisme aux tendances géométriques du cubisme, ses paysages de Gascogne, ses casseurs de cailloux, cette Vieille Gascogne, en sont empreints mais le dessin et la composition classique restent pour Domergue-Lagarde, une base indiscutable de son enseignement.

Les couleurs de sa région

Il exposa régulièrement dans les célèbres salons des Indépendants, d'Automne et des Tuileries cependant les Musées des Augustins de Toulouse, des Beaux-arts d'Agen, de Gap, d'Ingres de Montauban et bien d'autres institutions lui achetèrent des œuvres ou les accueillirent en dépôt d'Etat. Le grand Panneau Bacchanale Garonnaise, l'offrande à Bacchus, de 1912, qui décore la salle du Conseil de la Mairie de Valence d'Agen est son œuvre la plus emblématique, d'un art inspiré des légendes classiques universelles teintées des couleurs de sa région. Domergue-Lagarde qui a mené sa carrière de peintre avec tous les honneurs, il sera décoré chevalier de la légion d'honneur au titre des Beaux-Arts de Paris sur recommandation de Jean Baylet en 1924, a été sollicité pour deux expositions marquantes de cette période ; l'exposition des Arts décoratifs de 1925 ou il réalisa Pacification-travail pour le pavillon de l'Afrique Française et celle de l'exposition internationale de 1937 où l'Allégorie Moissac station uvale est un véritable éloge à la terre de Gascogne et au chasselas, comme le sont les décorations intérieures et extérieures de l'Uvarium de la ville de Moissac qu'il réalisa en 1934. Avec l'exposition rétrospective de Domergue-Lagarde, c'est la Gascogne qui va s'afficher au Conseil général à Montauban avec la participation des villes de Moissac, Valence d'Agen, Montricoux et son Musée la Villa des peintres, ainsi que le Musée des Beaux-arts d'Agen et le Musée des Augustins de Toulouse.



...

Haut