Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Coca-Cola et Pepsi vont devoir changer leur recette
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 9 mars 2012

Coca-Cola et Pepsi vont devoir changer leur recette


Coca-Cola et Pepsi vont devoir changer leur recette à cause d'un colorant cancérigène


Des bouteilles de Coca-Cola 
Les colorants caramels E150c et E150d seraient cancérigènes. Ces ingrédients, qui entrent dans la composition du Coca-Cola et du Pepsi, vont obliger leur fabriquant à modifier leur recette secrète.
Le 4-methylimidazole (4-MEI), c'est son nom scientifique, serait cancérigène. Une association américaine de défense des consommateurs, le Centre pour la science dans l'intérêt du public (CSPI) a tiré la sonnette d'alarme en février 2011, en demandant l'interdiction de ce composant dans tout les produits alimentaires, révèle Le Monde.
Le quotidien du soir indique également que les scientifiques ne sont pas d'accord sur la dangerosité du produit. Pour l'administration américaine, qui s'appuie sur une étude faite sur des rongeurs, il faudrait boire 1 000 canettes par jour pour être exposé à des risques pour la santé. Le CSPI, de son côté, explique que de nouveaux tests prouveraient la nocivité du 4-MEI, notamment quand de l'ammoniac et des sulfites y sont associés.
Le CSPI évoque également que dans une canette de soda (Pepsi ou Coca-Cola), la dose de 4-MEI est supérieure à celle autorisée par l'Etat de Californie pour une journée. Alors que l'administration californienne autorise un maximum de 29 microgrammes consommés dans la journée, une canette de 35 cl de Coca-Cola en contient 142 à 146 et le Pepsi entre 145 et 153. Selon Le Monde, cette dose doit obliger les fabriquants à mettre un message d'avertissement sur le produit, ce que les deux géants du soda ne souhaitent pas faire. Ils envisagent donc de changer leur recette.
En Europe, la législation a ce sujet est moins contraignante. Elle accepte des doses 800 fois supérieures à celles autorisées en Californie.



...

Haut