Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: La gariguette est de retour
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 9 avril 2012

La gariguette est de retour


La gariguette est de retour

Agriculture


A l'EARL de Campillot, Philippe Zanuttigh cultive
 la gariguette sous 4ha de serres.
Le fruit star du printemps fait son retour sur nos tables et dans nos assiettes. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, La qualité gustative s'annonce exceptionnelle avec un taux de sucre optimum.
C'est la pleine saison de la fraise gariguette. Chez Sylvie et Philippe Zanuttigh, à l'EARL de Campillot à Damazan, les 28 cueilleurs sont à la tâche ce mardi matin pour ramasser le fruit écarlate perché à 1,50m de hauteur, sur ce « jardin suspendu » comme dit Sylvie, c'est-à-dire hors sol, sous serre chauffée. « Ce système nous protège des inondations et permet d'avoir une production précoce. » Puis les fraises sont directement mises en barquettes.
Le couple cultive ici sur 4ha, 4 variétés : gariguette (30t), ciflorette (30t) et charlotte (35t), sous Label Rouge, et la mara des bois (35t) ; soit au total 200t de fraises par an.

UN DÉBUT DE CAMPAGNE « CORRECT »

« Le beau temps de ce printemps aide à la consommation de la fraise, note Philippe Zanuttigh, mais pas la production car nous sommes obligés de « blanchir » les serres. Il faut donc s'adapter… Mais ce début de campagne est correct. » Ce que confirme Xavier Mas, président de l'association nationale d'organisations de producteurs (AOPN Fraise), qui regroupe 30 entreprises d'expédition dans l'Hexagone et une dizaine en Lot-et-Garonne (Cadram, Valprim, Marmandise, Saveol, Rougeline…) : « Nous avons un soleil exceptionnel depuis trois semaines et au niveau gustatif, on atteint un taux de sucre de 10 alors qu'il est d'habitude de 7/8, c'est excellent. »
Le gel du début d'année n'a pas fait trop fait souffrir les plantations. « Ce système hors sol chauffé n'a pas été touché. Les plants en sol et hors sol froid ont un peu souffert, mais nous n'avons de parcelles entièrement détruites, seulement par endroit et c'est compliqué de quantifier les dégâts. »
Avec une production globale de 12.000t, Le Lot-et-Garonne est le premier département producteur de fraises en France, l'AOPN Fraise en produit ici 9.000t et 19.500t sur le plan national soit 45 %. « La production nationale - entre 40 et 43.000t- est stabilisée, précise Xavier Mas. À la fin des années 80, début 90, nous avons connu la concurrence sévère de l'Espagne et la production a régressé significativement jusqu'à la fin 90. Puis est venue la concurrence allemande qui a bénéficié du prix bas de la main-d'œuvre polonaise. Nous avons donc mis une stratégie nationale en France sur la différenciation qualitative avec la gariguette, la ciflorette et la mara des bois. On a réussi à stabiliser nos volumes depuis 5/6ans et à développer notre outil de production en valeur. »

PARTENARIAT AVEC « CHARLOTTE AUX FRAISES »

Après cette pleine saison de la gariguette et de la ciflorette (d'avril à juin), viendra la fraise de type ronde, la charlotte. « C'est la plus récente, elle a été lancée il y a 4/5 ans et est issue de notre centre de création variétale. Les plantations se sont développées depuis 3 ans. Et cette année, nous lançons un partenariat avec le personnage célèbre de Charlotte aux fraises. »
Quel est l'état du marché de la fraise ? « Par rapport à 2011, on suit les courbes du Service des nouvelles du marché (SNM) pour les prix à l'expédition. Il n'y a pas de problème majeur sur ce marché depuis le début de la saison. Nous ne faisons pas le même produit que nos concurrents espagnols ou marocains, nous essayons de sortir de ce marché-là. »
Auprès des consommateurs, la gariguette a acquis une véritable notoriété. « Une enquête de l'interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) indique ce succès de la gariguette chez les consommateurs. Les Français consomment entre 2 et 2,5kg de fraise par an (soit 130.000t). Le marché de la fraise 1er prix (à 2€ le kg) ne nous est pas accessible. Il nous a échappé pour un petit moment… » Sur les tables des fêtes pascales en tout cas, la gariguette sera bien cette année encore la reine des desserts !

12 000 tonnes

Le Lot-et-Garonne est le 1er département producteur de fraises en France avec une superficie de 680ha et une production globale de 12.000t, il représente 25% de la production nationale (43.000t). La production française est concentrée dans 4 bassins: le Sud-Ouest, le Sud-Est, le Val de Loire et la Bretagne.
Le prix moyen de la barquette de 250gr de gariguette achetée par le consommateur. est de 3€. Le prix à l'expédition oscille entre 1,80€ et 2€.
BERNARD PEYRÉ


...

Haut