Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: 33e édition du concours des vins de Gaillac
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 18 mai 2012

33e édition du concours des vins de Gaillac


Gaillac. Le vignoble a son palmarès

         33e édition du concours des vins de Gaillac.

Ce lundi , 200 invités ont dégusté en aveugle, 334 échantillons, soit 95 % de la production AOC gaillac, à l'occasion de la 33e édition du concours des vins de gaillac.


Ambiance studieuse, silence monacal, à peine interrompu par un bruit de cristal ou un borborygme: la centaine de jurés du 33e concours des vins de Gaillac se prend au jeu. Comme aux présidentielles, il y a deux tours, ce lundi matin à la salle de spectacle.
«Au premier, on écarte, au deuxième, on choisit» résume Bernard Petiot, directeur de la Maison des Vins. Les organisateurs veillent: l'ambiance se réchauffant au mauzac et au braucol, cavistes, sommeliers, œonologues et autres vignerons auraient tendance à communiquer. Il faut les ramener au silence. «Le principe est de déguster pour soi-même, sans rechercher l'information à côté». On traque la moindre imperfection à l'œil, un défaut de brillance, d'intensité, un rouge qui vire au jaune, puis au nez, qui plonge dans le verre. On mesure ensuite la longueur en bouche, la puissance et le fondu des tanins, et l'on coche les notes sur la grille d'évaluation. Certains produits, comme les rouges 2009 ou 2010 sont déjà mis en marché et ont participé à d'autres concours, Paris ou ailleurs. Une médaille de plus ne serait qu'une confirmation.

BELLE DIVERSITÉ DANS LE GAILLAC

Mais pour la plupart des autres, les 2011, c'est leur premier bal. Une médaille et c'est le jackpot. Nicolas et Marie Demolis font partie des faiseurs de roi. Ce jeune couple de sommelier n'a pas atteint la trentaine mais a déjà de la bouteille. Installés à Astafort à l'auberge du Brulhois, ces jeunes tarnais viennent redécouvrir les gaillac, chaque année. Une appellation qu'ils connaissent bien pour avoir exercé leurs talents sur le vignoble. L'un a été élu meilleur jeune sommelier de France quand l'autre, Marie, en l'occurence, a conquis une 5e place au concours du jeune professionnel des vins au salon de Paris. Mais ce lundi, c'est eux qui délivrent les notes. «La diversité, c'est la force, avec le rapport qualité/prix, des gaillac. Tous les consommateurs peuvent trouver un vin accessible à son palet. Gaillac reste une appellation simple avec des terroirs très différents. Il y en a pour tous les gouts.»
Et les deux sommeliers d'estimer que le choix durant la pré-sélection n'était pas facile. «C'est assez homogène. Mais c'est maintenant que l'on passe aux choses sérieuses.»
Le temps d'un break gruyère-tomates- saucisson pour se refaire une bouche, et la campagne du second tour reprend, sur 19 tables au lieu de 23. Le quart des échantillons est déjà hors course. Au bout du suspens, le palmarès, avec ses surprises et ses valeurs sûres...



...

Haut