Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Un vin élevé dans les grottes de Bétharram
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 26 juin 2012

Un vin élevé dans les grottes de Bétharram


Madiran. Un vin élevé dans les grottes


Dégustation de la cuvée dans les grottes.
Depuis leur découverte en 1810, la géologie est le domaine d'excellence des grottes de Bétharram, haut lieu touristique, et ce jeudi 21 juin, ce site superbe, avec Albert Roos, 4e génération des grottes, a choisi de s'associer à Jean-Marc Laffitte, du Château Laffitte-Teston de l'appellation Madiran Pacherenc du Vic-Bilh pour une première dans le domaine du vieillissement du vin.

LA MINE DES BARRIQUES, UN CAS EXTRÊME

Visite guidée par Christian Conquet et quelques explications pointues d'Albert Ross, promenade en barque et petit train pour arriver à la « mine des barriques ». C'est à 800m sous terre que 17 barriques de 225l, millésime 2010 et 100 % tannat, ont vieilli durant 13 mois dans cette cavité. Des conditions insolites dont les caractéristiques sont exposées par Jean Delfeaud, géologue, qui en donne les influences. Il partira du phénomène géologique pour arriver aux rôles du gaz carbonique, de la température constante 12/13°, de l'importance de l'aération (pas de moisissure) et enfin de la saturation en eau avec un excellent degré hydrométrique avec peu d'évaporation dans les barriques. Ce sera ensuite Hervé Romat, œnologue, avec un premier questionnement : quel vin faut-il faire et quelle technologie ? Pour lui, le vin doit avoir une personnalité et un terroir. « L'oxygène et le vin constituent une alliance riche pour une oxydation ménagée, le vin a besoin d'oxygène mais pas trop » seront les premiers commentaires d'Hervé Romat. Une bonne évolution avec « 13 mois sans apport d'oxygène est ici un cas extrême et je n'en connais que deux, ici et au Liban ».
La dégustation du vin des grottes avec le même vin provenant du chai du Château Laffitte-Teston a permis une comparaison sans verdict, laissant à chacun le soin de découvrir les arômes, les différences. Et pour conclusion de Jean-Marc Laffitte « cuisine et vin, c'est le même combat, l'art du vigneron est d'accompagner ce que la vigne lui a donné, il faut en extraire le maximum ». Les bouteilles « vin de Bétharram » seront prêtes d'ici un mois et il semblerait qu'une deuxième expérience serait reconduite pour confirmer le résultat de cette aventure au centre de la terre.
Autres articles sur le sujet :


...

Haut