Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: La régie de Candie et la ferme de Borde Bio
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 2 octobre 2012

La régie de Candie et la ferme de Borde Bio

 Les derniers paysans de la Ville rose
PERMIDEREVER
Les derniers paysans de la Ville rose
Le nouveau plan local d'urbanisme tente de préserver les dernières activités agricoles de Toulouse Métropole, parmie lesquels, dans la Ville rose, la régie de Candie et la ferme de Borde Bio aux Izards. On cultive des vignes pour élaborer du vin, du raisin de table, des fruits et légumes, mais aussi des céréales sur le territoire de Toulouse. Malgré la pression démographique et immobilière, le projet de PLU (plan local d'urbanisme) entend préserver ces terres agricoles dans la métropole, au côté de la ceinture verte de l'agglomération. En fait, l'activité agricole toulousaine est concentrée autour des deux sites de Candie et borde Bio. 
Connu pour son vignoble (25 ha de sol argilo- limono-sableux), le domaine de Candie comprend 12 ha de parc autour de son château fort, voisin de la boule d'Alcatel- Thalès, et 273 ha de terres longtemps consacrées à des cultures d'hiver (blé tendre, blé dur, colza). Le domaine prépare sa conversion au biologique, avec des nouvelles pratiques culturales et la réintroduction des cultures de printemps (semis de sorgho, de soja et de féverole), pour casser le cycle des mauvaises herbes et maintenir la fertilité du sol avant les cultures de blé. 
La conversion du domaine au bio, lancée en 2010, s'étale sur trois ans, comme le prévoit la législation, pour permettre à l'équipe de la régie de se familiariser avec les nouvelles pratiques de désherbage mécanique et avec les nouveaux matériels adaptés. Les 273 ha seront à terme certifiés AB (agriculture biologique), parmi lesquels 82 ha seront réservés à l'assolement en blé tendre pour disposer, dès l'été prochain peut-être, de farine afin de fournir du pain bio à la cuisine centrale. Des lentilles bio sont déjà produites sur place. Le domaine propose du vin, rouge, blanc et rosé (cépages : cabernet franc, cabernet sauvignon, syrah, mauzac, négrette, merlot, chardonnay), qui doit aussi passer bio. 
Au nord de Toulouse, un projet de développement existe autour de la ferme Borde Bio, aux Izards. «Il s'agit de maintenir l'activité maraîchère historique sur des parcelles un peu éparpillées, un projet développé avec la chambre d'agriculture», précise Antoine Maurice, élu municipal Vert. Une activité maraîchère aussi soutenue à Quint, Pins-Balma, Tournefeuille et Blagnac (ferme de Quinze-Sols).
Le chiffre : 273 hectares > d'agriculture bio à Candie. La régie agricole de Candie compte 273 ha autrefois destinés aux céréales, en cours de certification AB (agriculture bio).



...

Haut