Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Le vin plus sain
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 15 février 2013

Le vin plus sain

Ravir les amateurs de bonnes bouteilles
Le dioxyde de soufre (SO2) est utilisé comme conservateur pour certains fruits secs et comme antimicrobien et antioxydant en vinification
Le dioxyde de soufre (SO2) ou E220
Un programme de recherche financé par la Commission européenne a indiqué, que des scientifiques européens vont sûrement rendre le vin plus sain, et qu'il pourrait ne plus vous faire mal à la tête.
 Cette découverte a de quoi ravir les amateurs de bonnes bouteilles.
"Ils sont en passe de trouver une alternative à l'adjonction de dioxyde de soufre au vin rouge et à d'autres aliments", écrit le communiqué. Le dioxyde de soufre (SO2) ne vous dit peut-être rien mais son appellation sur les emballages alimentaires vous est sans doute plus familière: E220. "Il est utilisé comme conservateur pour certains fruits secs et comme antimicrobien et antioxydant en vinification", détaille la Commission. "Si le dioxyde de soufre, ingéré en petite quantité, est toléré par la plupart des gens, il peut quand même causer, chez certains sujets, des réactions allergiques ou d'autres effets indésirables, tels que des maux de tête"
Le principal avantage du dioxyde de soufre est sa propriété antioxydante, combinée à sa capacité d’inhiber le «brunissage enzymatique» de denrées alimentaires telles que des pommes fraîchement coupées. Le dioxyde de soufre agit, en outre, comme un conservateur alimentaire empêchant la croissance microbienne. Toutefois, le SO2 et les sulfites réduisent fortement l’absorption de la vitamine B1. Or la moins bonne absorption de cette vitamine peut être à l’origine de différents problèmes de santé, comme des maux de tête chroniques ou une perte temporaire de la mémoire. Les asthmatiques sont particulièrement exposés. Chez ces patients, une absorption de moins de 10 mg de sulfites peut suffire à déclencher une crise d’asthme.
Mais revenons au principal : quelles conséquences sur le goût ? Du vin avec le nouvel additif a été testé au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne. Et "il a été jugé aussi bon que les bouteilles de référence contenant du soufre", se félicite la Commission. S'ils sont concluants, les procédures pour autoriser le nouvel additif seront lancées Pour être vu sur le NET : Votre publicité sur La Boutique des Bonnes Affaires
Améliorez votre vie!!         >> en cliquant ICI <<
>

...

Haut