Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Les Prades la marque de production de terroir
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 5 avril 2013

Les Prades la marque de production de terroir

Quatre éleveurs créent leur marque de veaux sous la mère «Les Prades»

James SCHILTZ

Veaux sous la mère Les Prades

Tout est parti d'un bon contact avec le Leclec d'Aussone Montauban pour commercialiser les veaux sous la mère de deux éleveurs de Moularés, Jérôme Alquier et Gille Foulché. Il y a quatre ans, deux autres éleveurs de fermes voisines sont venus les rejoindre, Aline Alquier, la maman, de Saint-Jean de Marcel et Daniel Azan, d'Andouque. Soit un potentiel de 330 vaches de race à viande, limousines et croisées, issues d'un élevage fermier qui met en avant la qualité.

Une charte Privilège

La bande des quatre décide alors de créer sa propre marque, «Les Prades» et de faire appel à un intermédiaire commercial. «C'est beaucoup plus simple pour nous, assure Jérôme Alquier. Nous avons établi un prix fixe et il s'occupe de la logistique, de l'animal vivant à sa commercialisation. Sachant que la marque déposée nous appartient. Avant, nous commercialisions un veau tous les 10 jours. Nous sommes actuellement à un veau par semaine dans chacun des trois magasins Leclerc à Albi, Lescure et Montauban. Notre but est de travailler de plus en plus avec des agriculteurs locaux pour développer l'agriculture locale et privilégier le circuit très court.» Les quatre éleveurs respectent les méthodes d'un élevage artisanal au rythme des saisons, privilégiant le pâturage des troupeaux. «Les veaux sélectionnés des Prades tètent leur mère à volonté et disposent d'un mélange de céréales récoltées sur les exploitations», poursuit l'éleveur dont la marque fait partie d'un collectif national (charte Privilège) de production de terroir. «Notre démarche est encore marginale, c'est vrai et on est toujours à l'affût d'améliorer notre qualité de production. On a notre propre marque et nos propres règles de qualité et de rigueur»,poursuit-il.
70 % de la production du groupement des éleveurs est écoulée dans les hyper Leclerc, le reste part en Italie. «Le terroir, la proximité, le circuit court, tout ça prouve que tout n'est pas mauvais dans la grande distribution et qu'on peut trouver de la qualité. Nos veaux sous la mère de moins de 8 mois en sont un bon exemple,» conclut Jérôme Alquier en bon commercial.

Pour être vu sur le NET : Votre publicité sur La Boutique des Bonnes Affaires

Travail à domicile, votre complément de revenu, : renseignements en cliquant sur le lien ROUGE !
Inscription gratuite      >>>STIFORP<<<



...

Haut