Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Le village des marques, un aspirateur à clientèle
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

mardi 13 décembre 2011

Le village des marques, un aspirateur à clientèle

Nailloux. Le village des marques, un aspirateur à

clientèle

Les acheteurs attirés à Nailloux

Les Ariégeois ne seraient que 5% des visiteurs. /Photo DDM, JPHCLes Ariégeois ne seraient  que 5% des visiteurs. /Photo DDM, JPHC
Le Village des Marques à Nailloux est ouvert depuis une quinzaine de jours. Et l'effet de la curiosité manifestée par les Ariégeois se serait déjà traduit par des pertes de chiffres d'affaire pour les commerçants du département. Une tendance à confirmer sur la durée.
« Je pense que nous remportons d'abord un succès de curiosité de la part des Ariégeois ! » Soumia, vendeuse dans l'une des enseignes du Village des Marques de Nailloux, cerne assez bien la question de la fréquentation du Village par les habitants de l'Ariège. Des rabais de 30 % sur des fleurons de marques, 1 800 places de parking, une esthétique réussie, la curiosité n'est pas sans intérêt, et rare sont ceux qui quittent les lieux sans avoir délié les cordons de la bourse. Tout s'y prête. Le cadre d'abord, cette agréable promenade au cœur de ce village « Potemkine » où les belles façades cachent malgré tout de classiques hangars, ces magasins dont on ne peut pousser que la porte, quelques commerces de bouche pour rompre la monotonie de l'alignement dédié à la confection, des bistrots dont un tenu sous l'égide de Fabien Pelous. Curiosité de l'immédiat environnement ? Un regard sur le parking aurait tendance à valider cette impression : 70 % des voitures stationnées sont immatriculées en Haute-Garonne, 10 % dans l'Aude, 15 % dans le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Gers, quelques-unes bien plus loin, enfin, 5 % environ, en Ariège. C'est une photo à l'instant « T ». « Oui nous avons des gens qui viennent de Pamiers, de Foix, de Mirepoix, et même quelques-uns de Saint-Girons » fait remarquer Évelyne, dans un autre magasin.
Le village est ouvert depuis quinze jours. Difficile de dégager des tendances à long terme. Tout d'abord, la politique de prix, même attrayante, laisse encore les étiquettes valser à un haut niveau. Sachant que le revenu Ariégeois moyen est plutôt bas, le Village de marques ne sera jamais la cantine de la grande masse. Pourtant les commerçants ariégeois estiment en ressentir déjà les effets : « Il y a eu une petite baisse sur Pamiers, pour l'instant, les clients n'ont pas une vue exacte de ce que vaut ce lieu, je pense que l'on est confronté à un schéma de curiosité qui a retardé chez nous des achats vers la fin novembre, début décembre dans le commerce d'habillement ! » estime Thierry Cain, le président de l'association des commerçants de Pamiers. Gilles Bellefond figure de proue du combat anti-village à l'époque où parlait de son installation à Saverdun est plus pessimiste en craignant « une baisse de chiffre d'affaires de près de 30 % dans le vêtement ». Toutefois il trouve par ailleurs les produits « plutôt chers ». Aussi, avant de valider sa première impression demande-t-il un recul de « six mois ». En revanche, il estime que ses craintes préalables étaient fondées : « On nous avait dit que cette structure ratisserait large, une grande partie du sud. Moi j'observe que l'essentiel de la clientèle c'est la Haute-Garonne, l'Aude et l'Ariège. L'impact est sur l'existant ! C'est-à-dire notre clientèle. On est exactement dans mes prévisions ! Enfin tout dépendra aussi s'ils obtiennent l'autorisation d'ouvrir le dimanche ! J'observe que les commerçants toulousains qui ont été amorphes jusqu'à ces derniers temps, commencent à se réveiller. Mais il est un peu tard ! » Pour Sylvie Montandou, co-présidente de l'association des commerçants de Foix « on a observé un peu de calme lors de l'ouverture, depuis, pour ma part, alors que mon commerce d'habillement est concerné, je travaille normalement. Il faut voir après l'effet de curiosité. Et puis j'y suis allée, et j'ai observé que les prix n'étaient guère différents de nos magasins ! A nous maintenant de réagir et de proposer des services supplémentaires ! » Bref, inquiétude mais pas affolement dans les « vestiaires » des magasins d'habillement de l'Ariège. On affiche un prudent « attendre et voir » même si l'on met le village sous observation « négative »…

A 20 minutes de Pamiers

Le Village de marques est situé à Nailloux, à même pas vingt minutes de Pamiers par l'autoroute. Il s'étend sur deux niveaux, abrite 80 boutiques réunies autour de deux rues à Arcades, une grande place, trois restaurants. Le parking qui a vu grand peut accueillir 1 800 véhicules. 700 bus ont déjà réservé leur visite pour 2012 où environ 1,7 million de visiteurs sont attendus.
J.-PH. C
http://fr.kgbpeople.com/?ref=6afdc17
...

Haut