Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: L'oenotourisme a le vin et le vent en poupe Destination Cahors Vignoble
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

vendredi 2 mars 2012

L'oenotourisme a le vin et le vent en poupe Destination Cahors Vignoble


Oenotourisme dans le Lot : les pros du vin ont du pain sur la planche

oenotourisme : six actions au menu


Le vignoble lotois a ses richesses et ses traditions appréciées par les touristes
et que le département veut faire découvrir au plus grand nombre.
Ici, les vendanges grain par grain à Fages (vallée du Lot).
/Photo archives, Marc Salvet.
L'agence Lot Tourisme déroule un menu de six actions fortes destinées à piloter un ambitieux programme touristique et viticole.
Destination Cahors Vignoble : ce programme ambitieux, dans le chapitre de l'oenotourisme cher aux professionnels qui défendent les valeurs des nectars du terroir lotois, a fait l'objet d'un premier bilan prometteur pour le département qui a lancé ses premières actions dans ce domaine durant l'année 2007.
Pierre Lagache et Serge Munté, respectivement directeur et président de l'agence Lot Tourisme, se sont appuyés sur les résultats encourageants d'une étude de clientèle leur révélant que « la gastronomie et les produits du terroir sont identifiés comme le troisième point fort du Lot. » Cela n'étonnera personne, cette même étude place sur les premières marches du podium, l'environnement naturel et la beauté des paysages devant le patrimoine historique et l'architecture.
« Beaucoup de vignerons du Lot proposent des visites de leur domaine et des dégustations. Des prestataires privés proposent des produits touristiques en lien avec la vigne et le vin comme des balades vigneronnes. De nombreuses animations et événements en lien avec le vin existent aussi sur le département. Tous ces éléments constituent une offre d'activités importante », résume Anna Crépin, chargée de l'animation du programme et du développement de l'oenotourisme au sein de l'agence Lot Tourisme.

Un programme, une gouvernance, un budget

Le programme se décline en six points : Accompagner les professionnels viticoles dans leur démarche d'accueil des visiteurs. Améliorer la visibilité des vignobles sur le territoire (notamment par une remise à niveau de la signalétique).
Valoriser l'offre viticole dans la communication touristique (au travers d'outils de communication comme la carte découverte des vignobles ou encore un site web). Favoriser la reconnaissance du vin et du vignoble (réalisation d'un guide baptisé L'essentiel). assurer une promotion de l'oenotourisme (auprès de différents publics à l'échelle locale, régionale, nationale et internationale). Enfin, mettre en place un dispositif de gouvernance du projet avec des acteurs comme Lot Tourisme, la CCI (Chambre de commerce et d'industrie), l'UIVC (Union interprofessionnelle du vin de Cahors), le Grand Cahors, la CCVLV (Communauté de communes de la vallée du Lot et du vignoble) et l'état avec le FNDAT (Fond national d'aménagement et de développement du territoire).
Le budget de ce programme est estimé à 141 000 €.
La part consacrée à l'animation représente 52 % de ce chiffre tandis que 48 % sont destinés aux actions de promotion et de développement évoquées.
L'étude désigne les « épicuriens » comme les principaux visiteurs du vignoble (40 %), les « experts » attirés par le produit pour diverses démarches commerciales arrivent en dernière position (16 %). Ils talonnent les « explorateurs » (20 %) et les « classiques » (24 %).
Bref, le vin on l'aime un peu, beaucoup, passionnément… mais on ne doit jamais le consommer à la folie.
JEAN-LUC GARCIA


...

Haut