Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Huile aromatisée « minute » aux huiles essentielles de basilic et de citron
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

lundi 15 novembre 2010

Huile aromatisée « minute » aux huiles essentielles de basilic et de citron


Cette recette (si tant est que l’on puisse appeler cette préparation « recette » tant elle est simple et rapide) est véritablement stupéfiante. À tester absolument en hiver, quand le froid est mordant et qu’un simple petit goût de basilic sur des pâtes au parmesan fait grimper la température en moins de deux minutes.
  • 25 cl d’huile d’olive
  • 4 gouttes d’huile essentielle de citron bio
  • 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de basilic bio selon votre goût
Dans une petite bouteille, mélangez les trois huiles.
Utilisez cette huile d’olive parfumée sur une salade de tomates et de mozzarella, sur des pâtes au parmesan, en filet sur une papillote de poisson ou encore dans des muffins ou gâteaux salés (voire même sucrés !).
N’hésitez pas à varier les plaisirs en confectionnant des huiles parfumées à l’orange, à la marjolaine, à l’estragon, au romarin, ….

  • ATTENTION : les huiles essentielles sont interdites aux bébés, aux jeunes enfants (moins de cinq ans), aux femmes enceintes et allaitant et aux personnes épileptiques. Les huiles essentielles ne sont pas des produits neutres, elles peuvent être dangereuses pour la santé et il faut les utiliser avec une grande prudence.
  • Dosez-les avec parcimonie, à la goutte près, car non seulement ce sont des concentrés de goût et d’odeur, mais elles peuvent être toxiques. Les huiles essentielles d’agrumes détiennent le mérite de ne pas être trop puissantes ni dangereuses.
  • Utilisez des huiles essentielles bios en raison du concentré explosif de pesticides qu’une huile non bio peut renfermer.
  • Elles ne s’utilisent jamais directement, mais toujours mélangées avec une matière grasse ou avec un sucre liquide.
  • Certaines huiles ne sont pas comestibles. Dans les pharmacies qui ont un rayon bio ou les épiceries spécialisées, vous trouverez facilement des petits livrets gratuits qui donnent, pour chaque huile, les possibilités d’utilisation. 
Vous trouverez ici une liste des huiles essentielles potentiellement dangereuses, à réserver aux professionnels de l’aromathérapie : absinthe (Artemisia absinthium), acore vrai (Acorus calamus), anis vert (Pimpinella anisum), armoise blanche (Artemisia herba alba), bouleau jaune (Betula lenta), bucco (Agathosma betulina), camphre (Cinnamomum camphora), cassia ou cannelle de chine (Cinnamomun cassia), costus (Saussurea lappa), elemi de Manille (Canarium luzonicum), estragon (Artemisia dracunculus), génévrier sabin (Juniperus sabina), menthe pouillot (Mentha pulegium), mousse de chênes (Evernia prunastri), origan (Origanum vulgare), sauge officinale (Salvia officinalis), sassafras (Sassafras albidum), tanaisie (Tanacetum vulgare), thuya (Thuya occidentalis).
***
...

Haut