Retrouvez-nous sur Google+ Facebook Twitter Linkedin My Space Netlog Friendfeed Flickr Foursquare Viadeo Skyrock Priceminister Sonico Auto-Entrepreneurs Battlefield Heroes hellocoton Vins du Sud-Ouest: Concombre tueur, épidémie
Bienvenue sur VINS du SUD-OUEST le site d'information du sud-ouest de la France

dimanche 29 mai 2011

Concombre tueur, épidémie


3 cas suspects en Bretagne, Xavier Bertrand se veut rassurant

L'épidémie a atteint la France, où les autorités enquêtent sur trois cas suspects. Il s'agit de personnes revenant d'Allemagne, a précisé le ministre de la Santé.

Concombre tueur.Concombre tueur. | REUTERS/© Francisco Bonilla / Reuters
Une bactérie, qui serait présente sur des concombres produits en Espagne, menace toute l'Europe. 

Cette bactérie E.coli, qui provoque des hémorragies du système digestif et parfois des troubles rénaux extrêmement grave, s'est d'abord propagée en Allemagne du nord touche d'autres pays.

Outre-Rhin, plus de dix personnes en seraient mortes et mille personnes présenteraient des symptômes de cette maladie, selon le site d'un quotidien de Hanovre cité par Le Parisien

Samedi, des experts européens de la santé ont estimé que cette épidémie d'infection à la bactérie en cours en Allemagne était grave et qu'elle menaçait d'autres pays.

Quelques cas suspects ont aussi été relevés en Suède, au Royaume-Uni, au Danemark, aux Pays-Bas, en Autriche et en Suisse chez des personnes ayant voyagé en Allemagne.

En France, trois personnes ont été hospitalisées samedi en Bretagne. Les autorités enquêtent sur ces trois cas suspects.

Il s'agit de personnes revenant d'Allemagne, a précisé samedi le ministre du Travail et de la Santé, Xavier Bertrand, ajoutant par ailleurs qu'un lot de concombres d'origine espagnole avait été retiré du marché dans le Morbihan, en Bretagne.

Le ministre a également mis en garde contre toute "forme d'affolement" face aux risques liés à ces concombres. "A partir du moment où on ne consomme pas ce concombre, il n'y a pas les risques et les drames qu'il a pu y avoir en Allemagne", a-t-il assuré lors de l'émission "Revu et corrigé" sur France 5.

Rappelant les règles d'hygiène et la nécessité de bien laver les légumes, il n'a pas jugé nécessaire de les cuire ou de les éviter, soulignant que c'est "ce concombre là" qui est en cause et que le lot identifié "a bien été retiré de la circulation". "On n'est pas dans une logique de contagion, ce n'est pas comme une grippe", a-t-il ajouté.

Voici un reportage de BFM TV qui explique la dangerosité de cette bactérie :

 
(Source : BFM TV)



Selon le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (CEPCM), basé en Suède, il s'agit de l'une des plus importantes épidémies de STEC/SHU jamais recensées à travers le monde et de la plus importante épidémie de ce type en Allemagne.

Les experts du CEPCM soulignent aussi que cette épidémie est inhabituelle parce qu'elle touche principalement des adultes.

"Alors que les cas de SHU sont habituellement observés chez des enfants de moins de cinq ans, cette épidémie touche à 87% des adultes, principalement les femmes (67% des cas)", précise le CEPCM dans un communiqué.



...

Haut